La Nouvelle Tribune

Reprise du serment du président américain

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter

Le respect des textes de la République doit être encouragé. Le gouvernement du président Boni Yayi devrait tirer leçons de ces expériences pour mettre le pays réellement sur les rails de la démocratie. Depuis son arrivée au pouvoir en 2006, les Béninois ont l’impression qu’il dirige comme s’il était à la tête d’un régime dictatorial. La Constitution est régulièrement violée. On ne sait pas si le chef de l’Etat béninois mettra en pratique les recommandations de la loi, un jour.

Jules Yaovi Maoussi