La Nouvelle Tribune

Municipales 2008

Espace membre

Le Fonac plaide pour des élections transparentes, pacifiques, et crédibles
A travers une déclaration rendue publique hier, le Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac) a invité les différents acteurs qui ont des partitions à jouer dans la tenue des élections municipales, communales et locales à respecter les lois en vigueur et à adopter des comportements pacifiques et citoyens afin que le Bénin reste et demeure la référence en matière de démocratie en Afrique. Lire la déclaration.
Déclaration du Fonac pour les élections municipales- communales et locales pacifiques, transparentes, démocratiques et crédibles
Béninoise, Béninois, Le peuple béninois est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire démocratique à travers les élections communales, municipales et locales d’Avril 2008.
Le Fonac à cette occasion est conscient des enjeux politiques de l’heure qui peuvent conduire à des situations difficiles à gérer. C’est pourquoi, le FONAC :
1.- Plaide auprès du Gouvernement, des états-majors des Partis Politiques, des Responsables de toutes les Institutions étatiques, pour le respect strict de la Constitution et de la Loi électorale.
2.- Invite, les responsables de la CENA et ses démembrements à respecter les textes de la République, à faire preuve d’un sens élevé de civisme, de transparence et de démocratie dans les actes quotidiens qu’ils auront à poser tout au long du processus électoral.
3.- Interpelle les Leaders des Organisations de la Société Civile, les Responsables du secteur privé à aider la CENA, les Leaders des Partis Politiques et le Gouvernement à bien jouer leurs rôles pour des élections municipales, communales et locales pacifiques, transparentes, démocratiques et crédibles.
4.- Recommande aux citoyens béninois:
- d’éviter tout au long du processus électoral, de provoquer leurs voisins ou de céder aux provocations qui sont susceptibles d’entraîner des troubles sociaux dont les premières victimes sont malheureusement les civils: les femmes et les enfants.
- de dire non à l’achat de conscience et de tout acte de corruption électorale,
- de refuser de participer à tout acte de fraude électorale dont les conséquences sont désastreuses.
5.- Demande au Président de la République et à son tv1inistre de l’Economie et des Finances de mettre les moyens matériels et financiers à la disposition de la CENA pour la tenue à bonne date des élections municipales, communales et locales.
6.- Convie tous les Responsables d’Organe de Presse et leurs collaborateurs à faire preuve de retenue dans la diffusion des informations en cette période très sensible des élections comme ils savent le faire
Le FONAC, à travers cette déclaration, voudrais rappeler au peuple béninois que le Bénin est une référence en matière de démocratie en Afrique et que nous devons tout faire pour préserver les acquis du Renouveau Démocratique et les améliorer.
Le peuple béninois ne veut pas la guerre et la remise en cause du Processus Démocratique. L'histoire gardera le nom de celui qui sera auteur d'un tel acte.
Vive le Bénin.
Fait à Cotonou, le 9 Avril 2008
Pour le Conseil d'Administration du FONAC,
Le 1er  Vice-président Porte Parole