La Nouvelle Tribune

Bénin : la douane suspend sa grève suite à un échange avec Boni yayi (vidéo)

Espace membre

L’administration douanière du Bénin est de nouveau fonctionnelle. Paralysée ce mardi 26 janvier 2016 par une grève de 48 heures déclenchée par le Syndicat des douanes du Bénin (SYDOB), l’administration douanière reprend service. Cela après la suspension de la motion de grève par les responsables du SYDOB.

La suspension a été décidée il y a quelques minutes par les douaniers réunis en assemblée générale extraordinaire. Elle fait suite à une rencontre tenue dans l’après-midi même de ce mardi entre le chef de l’Etat béninois, Dr Thomas Boni Yayi et les membres bureau directeur national du syndicat des douanes.  Selon le point de la rencontre fait par le secrétaire général du syndicat des douanes, le président de la république, lors de la rencontre s’est engagé à « s’impliquer personnellement » dans la résolution de la crise. Ceci, « afin qu’une suite favorable soit donnée aux revendications du SYDOB au plus tard le lundi 1er février 2016 ».  

Un moratoire accordé

A en croire le secrétaire général du syndicat des douanes du Bénin, cet engagement du chef de l’Etat de « s’impliquer personnellement » dans la résolution de la crise a momentanément apaisé les douaniers. Ces derniers, « conscients de leur mission de mobilisation des ressources budgétaires pour le développement du Bénin », ont décidé d’accordé un moratoire au gouvernement. De cinq (05) jours, ce moratoire court de ce mardi 26 janvier 2016 au lundi 1er février. « A l’issue du moratoire, les travailleurs de l’administration des douanes se réservent le droit de reprendre les mouvements de grève suivis d’une série d’actions à intensité progressive si aucune avancée significative n’est constatée », a souligné Marcellin Laourou.