La Nouvelle Tribune

Sébastien Ajavon : « Qu’on ne nous vole pas nos suffrages… »

Espace membre

Des fraudes seraient entrain d’être organisées pour la victoire et ce, dès le premier tour de l’élection présidentielle du 28 février prochain en faveur d’un candidat.

C’est ce pense l’operateur économique et candidat, Sébastien Germain Ajavon. Et comme prévenir vaut mieux que guérir, le président du groupe Cajaf-Comon attire l’attention du peuple béninois et en particulier de ses militants et sympathisants sur le complot en cours et les appellent à rester en état de veille. Au cours d’une interview qu’il a accordé à la presse en réponse aux propos de Me Adrien Houngbédji à son sujet, Sébastien Germain Ajavon a laissé entendre: «Comment comprendre qu’on donne déjà gagnant un candidat avant les élections et on s’imagine appartenir déjà à la mouvance bien que le peuple n’a pas encore exprimé son suffrage»Conscient des manœuvres en cours pour une élection biaisée, le désormais homme politique et candidat déclare: «Pour gagner, il faut savoir prévoir, il faut savoir anticiper, il faut savoir s’organiser et il faut savoir se donner les moyens de sa réussite».