La Nouvelle Tribune

Bruno Amoussou à propos de la sauvegarde de la démocratie

Espace membre

« Nous ne permettrons à personne de la mettre en péril »

 

Visiblement très déçu à l’instar de ses compagnons par les coups assenés ces derniers jours aux principes de la démocratie béninoise, Bruno Amoussou menace.  « Nous avons beaucoup souffert pour l’avènement de la démocratie et son maintien jusqu’ici et nous ne permettrons à personne de la remettre en cause ». Cette détermination à préserver les acquis de la conférence nationale des forces vives se traduit par l’exigence de la tenue impérative le 20 avril prochain des élections communales ou municipales et des conseils de villages et de quartiers de villes. Alors, rassure Amoussou, « nous continuerons de l’exiger jusqu’au moment où le peuple découvre l’origine des difficultés et qui en est l’auteur ».
 
Ludovic D. Guédénon