La Nouvelle Tribune

Collectivités territoriales

Espace membre

Un nouveau pacte pour sauver les communes
Le programme d’appui aux collectivités territoriales pacte-Bénin a été officiellement lancé hier au Chant d’oiseau à Cotonou.


C’était en présence du ministre de la Décentralisation, de la gouvernance locale, de l’administration et de l’aménagement du territoire, Alassane Séïbou, du président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), des membres de l’union européenne et de plusieurs maires. Le montant de cet accord est de 9,83 milliards fcfa. Il a pour objectif général d’améliorer les conditions de vie sociale et économique des populations dans un contexte de gouvernance démocratique au niveau local.  Spécifiquement, les communes, nouveaux espaces de citoyenneté, fournissent des services aux usagers, mobilisent les moyens de leur viabilité et assurent leur mission de facilitation du développement local au sein d’un environnement institutionnel adapté aux enjeux de la réforme.
{mosgoogle}
Comme résultats attendus à travers ce programme, il y a le renforcement des capacités d’administration et de promotion du développement local à travers l’Ancb mandatée pour apporter des services de proximité et participer au dialogue sur les politiques nationales, la mise en œuvre de leur programme de développement communal dans le cadre des services administratifs, sociaux, économiques et culturels répondant au plan communal et intercommunal. Pour mettre en œuvre cette stratégie, il faut la prise des diversités des situations communales, le renforcement des capacités de suivi et de pilotage des réformes, la complémentarité des actions du pacte et une logique d’apprentissage, selon les organisateurs de la cérémonie.

Dans son intervention, le ministre de la Décentralisation a apprécié le bien-fondé du programme d’appui aux collectivités territoriales pacte-Bénin. Il soutient que le gouvernement du président Boni Yayi est disposé à accompagner les communes. Selon ses déclarations, cette initiative vient à point nommé pour assurer le progrès à la base.

Jules Yaovi Maoussi