La Nouvelle Tribune

Le ministre Sonon mobilise les jeunes de Za-kpota pour Zinsou

Espace membre

Samedi 09 Janvier dernier. Le Mouvement des jeunes leaders de Za-kpota pour Zinsou (Mjlz) a effectué sa première sortie. Au cours d’une marche suivie d’allocution de fidélité à Boni Yayi et d’adhésion au choix du candidat Fcbe, sous la houlette du ministre Dépo Sonon, ces jeunes venus de tous les arrondissements de Za-kpota, ont réaffirmé leur soutien à la candidature de Lionel Zinsou.

La gigantesque marche de ce samedi 9 janvier, a regroupé des intellectuels, cadres, artisans, bref des jeunes issus de différentes couches de la société de Za-kpota. La marée humaine a pris départ sous un soleil ardent à la maison des jeunes. En tête de peloton, plusieurs cadres et personnalités de la commune entre autres, l’honorable Jean-Marie Allagbé, Juste Guédou, Leonard Kloué Bertrand Dandjlessa, Lucien Kpodjèhoun, Georges Koudjè, Alain Agbeto, Olivier Adadja, Félix Nougloï, les frères Adanmandohouannou, Innocent Fanou. Dans un mouvement de chants et slogan à la gloire de Boni Yayi et à la victoire de Lionel Zinsou, ils ont parcouru les principales rue de Za-kpota avant de s’arrêter à l’école primaire publique de Za-kpota Centre. Au point de chute de la marche, ils sont accueillis par le ministre Gustave Sonon. Et ensuite, place est faite aux allocutions.

D’abord, les organisateurs de la marche ont voulu restituer une vérité et faire une mise au point. C’est au sujet d’une situation de dissidence qui a tenté de semer le trouble dans l’union des fils et filles de Za-kpota pour la cause du Président Boni Yayi. Selon le Coordonnateur du Mouvement, Léonard Kloué, « certains élus de Za-kpota sont devenus subitement ennemis du développement de notre commune au profit de leur poche. Du coup, ils ne pensent plus à l’avenir des jeunes, des femmes et de leur famille ». Les membres du mouvement Mjlz se disent prêts à combattre et empêcher tout comportement d’ingratitude susceptible de compromettre l’avenir de Za-kpota.

En réponse à leur message, le Ministre Gustave Sonon soutient que « nos frères qui sont partis reviendront. Ils sont toujours avec nous ». Pour lui, les dissidents Fcbe ne tiendront pas longtemps là où ils sont allés. A en croire ses propos, Za-kpota est une expression patente de la prospérité partagée sous Boni Yayi. « Je voudrais simplement vous inviter à cultiver la paix », a-t-il déclaré. Gustave Sonon a aussi expliqué que la candidature de Zinsou dérange et que c’est ce qui justifie les nombreux regroupements pour l’exclure. Il invite pour finir les populations  à rester sereines pour la victoire. « Le choix de Zinsou est une candidature de rupture dans la continuité.

A la suite de cette mobilisation, le Ministre est allé transmettre son soutien à une église qui tenait sa convention dans le quartier Allohoun toujours dans Za-kpota centre. Des milliers de fidèles en reconnaissance à une bonne œuvre du gouvernement en leur faveur, ont tenu de concert avec leurs dirigeants à dire leur gratitude à Gustave Sonon