La Nouvelle Tribune

Bénin : Boni Yayi absent une nouvelle fois aux festivités du 10 janvier

Espace membre

Les religions endogènes ont célébré ce dimanche 10 janvier 2016, la fête nationale du Vodoun. Et une nouvelle fois sans le président de la république, Dr Thomas Boni Yayi. Le chef de l’Etat a brillé par son absence aux festivités marquant la célébration de la fête nationale du Vodoun.

A Savalou, dans le département des collines, où les manifestations officielles ont eu lieues, le chef de l’Etat s’est fait représenter par son premier ministre, Lionel Zinsou.

Il faut signaler que c’est la dixième fois que le chef de l’Etat est absent des festivités marquant la célébration de la fête nationale du Vodoun. Contrairement aux neuf (09) premières fois où il était à l’Extérieur, le président Boni Yayi était sur le territoire national ce dimanche.

Pourquoi ne s’est-il pas rendu à Savalou pour célébrer la fête du vodoun les avec les dignitaires du culte et les chefs traditionnels ? Aucune raison officielle pour le moment. Mais on s’imagine bien que cela pourrait bien être lié aux croyances religieuses du président de la république qui est en effet un évangéliste.

Rappelons que l’édition 2016, la 22ème édition de cette fête instituée en 1994 par l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo, était placée sous le signe de la paix.