La Nouvelle Tribune

Décès du caporal Dangou: Un sergent témoin du drame parle d’assassinat

Espace membre

Les langues commencent à se délier dans l’affaire de décès du caporal Dangou survenu le mercredi 6 janvier au camp Guezo de Cotonou. Un témoin du drame, le sergent Victorien Melidji, lui aussi auditionné au même moment que le caporal décédé, a fait de poignantes et troublantes révélations sur les conditions du décès de son frère d’arme.

Approché par nos confrères d' une chaine de télévision locale béninoise, le sergent Victorien Melidji contredit les explications du chef d’Etat major de l’armé béninoise, Awal Bouko Djibril. Selon les propos du sergent Melidji, alors que les agents du GIGR sont venus les auditionné dans l’enquête de la « rébellion » survenue en Côte-d’Ivoire au sujet des primes de mission,  les supérieurs hiérarchiques ont voulu les menotté et les amené dans un lieu inconnu. C’est ainsi que le caporal Dangou a refusé de s’exécuter. Le sergent Melidji explique que c’est à ce moment précis qu’un supérieur de l’armée, qu'il n'a pas voulu nommer, a donné l’ordre de tirer sur le corporal. Melidji fait remarquer  que d’autres frères d’armes cités dans cette affaire de « rébellion » ont reçu des menaces et sont actuellement en cavale pendant que d’autres ont été embarqué avec les agents du GIGR. Le sergent Melidji dans son témoignage dit craindre pour sa vie.