La Nouvelle Tribune

Face aux polémiques en cours

se connecter
se connecter

Quant à l’affaire Karim da Silva, le porte parole du gouvernement  révèle que   c’est l’intéressé même qui aurait adressé  une lettre en bonne et due forme au Chef de l’Etat pour décliner l’offre, en avançant plusieurs raisons personnelles demeurées confidentielles. « Le Chef de l’Etat en a pris  acte, respectant ainsi la volonté de Mr Karim da Silva de  ne pas  pouvoir   exercer  une telle fonction » a  dit aussi Mr Victor Tokpanou.

C.T.