La Nouvelle Tribune

Boni Yayi à propos des menaces de report du scrutin

Espace membre

« Mon gouvernement est déterminé à jouer sa partition »

Dans un message au peuple ci-dessous publié, le président de la République, Boni Yayi approuve la poursuite du processus électoral et prend l’engagement de faire jouer à son gouvernement le rôle constitutionnel et légal qui lui incombe.
Béninoises, Béninois, Chers compatriotes,
Conformément aux dispositions de la loi 2007-25 du 23 novembre 2007, portant règles générales pour les élections en République du Bénin, le Président de la CENA a procédé, hier mardi 08 avril 2008, au lancement officiel de la campagne pour les élections municipales, communales et locales du 20 avril 2008.
Grâce au sens élevé de patriotisme du peuple béninois et de l’ensemble de la classe politique, notre pays, une fois encore, vient de démontrer son profond attachement à la démocratie, malgré quelques difficultés qui, dans d’autres circonstances auraient pu aboutir à une altération du climat social. Je me réjouis de ce climat apaisé qui a toujours caractérisé notre peuple.
A présent que la campagne est ouverte, je voudrais inviter les partis politiques, la société civile et tout le peuple béninois, à préserver ce climat de paix, de sérénité, de convivialité, en faisant de ce temps de campagne un moment de grande fête et de célébration de notre démocratie. J’invite tout particulièrement les confessions religieuses et les gardiens de nos traditions à poursuivre leurs prières et les jeûnes qu’ils ont si bien commencés en vue de faire bénéficier à notre République et à Notre nation de la bénédiction et de la grâce infinie de notre Dieu, notre Créateur.
J’invite également la CENA et tous ses démembrements à oeuvrer pour que ces élections soient transparentes, justes, libres et crédibles aux yeux de la communauté nationale et internationale.
Je souhaite vraiment du fond du cœur que cet évènement soit pour nos concitoyens une occasion d’échanges autour des projets de société, de gouvernance locale afin de faire de notre pays une grande nation prospère et respectée dans le Monde. Les élections ne doivent pas être une occasion de déchirement et de division de notre peuple, mais bien d’union et de vertus. Car en démocratie, les partis ne sont pas des ennemis, mais des adversaires en termes de débats d’idées et de projets de société.
Mon gouvernement est déterminé à jouer sa partition constitutionnelle et légale pour le bon déroulement de ces élections.
Bonne chance à toutes les candidates et à tous les candidats.
Vive la démocratie béninoise !
Vive la République !
Vive le Bénin !
Je vous remercie