La Nouvelle Tribune

Zinsou dauphin de Yayi, candidature de Talon : Les prédictions de la Nouvelle Tribune

Espace membre

Parmi les grands évènements qui ont marqué l’année 2015, il y a l’arrivée de Lionel Zinsou sur le marché politique béninois et la candidature de Patrice Talon. La Nouvelle Tribune avait eu l’exclusivité de les annoncer bien avant.

Parmi les hommes qui ont marqué l’année 2015. Il  a Lionel Zinsou, le banquier d’affaires franco-béninois et l’homme d’affaires Patrice Talon. Bien que conseiller technique du Chef de l’Etat depuis quelques années, l’ancienne plume de Laurent Fabius ne s’est révélé réellement au public béninois que lorsqu’il a été nommé Premier ministre le 18 juin lors de la formation du gouvernement. Mais une semaine environ avant cette nomination, soit le 12 juin, La Nouvelle Tribune avait annoncé en manchette : «  Lionel Zinsou, dauphin de Boni Yayi ! ». L’article fait allusion aux discussions entre Boni Yayi et François Hollande à l’Elysée. Discussions au cours desquelles le premier a informé le second de sa volonté de faire du patron de Pai son dauphin et entend lui confier de grandes responsabilités dans son gouvernement à la fin de son mandat. Le 18 juin, c’est sans grande surprise que nous avons appris que Lionel Zinsou est nommé premier ministre.

Lire Présidentielle 2016: Lionel Zinsou, dauphin de Yayi!

Quant à l’homme d’affaires Patrice Talon, réfugié à Paris, empêché d’être extradé par un arrêt du Tribunal de Paris en date du 04 décembre 2013, il y travaillait depuis pour sa candidature pour la présidentielle de 2016. Si c’est officiellement le 17 août que Patrice Talon a levé un coin de voile sur ses intentions de candidature au cours d’une interview accordée aux confrères de canal3 et Golf Tv, Nouvelle Tribune l’avait dit plus tôt. Dans un article classé « confidentiel » et paru dans le 14 janvier, votre journal annonçait pour la première fois cette candidature et exposait les points saillants de ses réformes constitutionnelles : mandat unique, changement de mode de désignation des membres de la Cour constitutionnelle…etc. La suite des évènements n’a pas démenti La Nouvelle Tribune. Aujourd’hui Lionel Zinsou et Patrice Talon sont tous deux candidats avec diverses fortunes. Yayi a réussi à imposer son dauphin aux Fcbe mais Patrice Talon, lui, n’arrive pas à avoir le soutien des grands blocs politiques de l’opposition. Sur ce terrain, il essuie aussi une autre rivalité, celle d’un autre magnat des affaires Sébastien Ajavon qui semble être en avance sur lui