La Nouvelle Tribune

Etat de la Nation

A lire

Côte d’ivoire : Alassane Ouattara face à la contestation

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

se connecter

Il salue donc l’effort de mobilisation car, cela est synonyme d’investissements publics. Cependant, le Dhpd souligne dans son discours alternatif que les critères essentiels pour mieux apprécier la gouvernance économique, restent et demeurent la lutte contre la corruption et la gestion qui est faite des milliards du budget. La dernière partie est consacrée à la gouvernance sociale et culturelle. Ici, l’Ong a retracé les interminables grèves qui ont eu lieu dans les secteurs de l’enseignement, de la santé, de la justice et bien d’autres. Me Djogbénou et ses amis ont également mis en exergue les affres de la crise alimentaire et de la cherté de la vie.

La gratuité avortée de la césarienne, la hausse des prix du ciment, les dividendes des luttes syndicales et les subventions aux confessions religieuses y sont également évoquées. L’annexe est comme il est de coutume, une compilation de textes et de données qui retracent les grands thèmes développés dans les différentes parties. C’est en somme un rapport qui donne le change au discours programme du chef de l’Etat et met en lumière certains événements de l’année écoulée qu’il a passé sous silence.

Benoît Mètonou