La Nouvelle Tribune

le Mofud, le Crajed-6 et L’And de Barnabé Dassigli rallient le camp Talon

Espace membre

Au fur et à mesure que l’on s’approche de 2016, plusieurs mouvements et partis politique sont de plus en plus favorables à la candidature de Patrice Talon. Le week-end écoulé en est une illustration. L’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And), le mouvement (Crajed-6) et la Mobilisation des jeunes unis pour le développement (MoFud), ont porté leur choix sur l’homme d’affaires.

Un soutien de plus pour Patrice Talon, candidat à l’élection présidentielle de février/mars 2016. Le cadre de réflexion et d’action des jeunes pour le développement de la 6è circonscription électorale (Crajed-6) a rallié ce samedi 19 décembre, les mouvements acquis à la cause de l’homme d’affaires. Ainsi, lors d’un meeting organisé au motel « Les déicides d’Andréa » à Abomey-calavi, ce mouvement s’est engagé aux côtés de Patrice Talon afin de le porter à la magistrature suprême le 6 avril 2016. Selon le président du cadre de réflexion et d’action des jeunes pour le développement de la 6è circonscription électorale (Crajed-6), Ferdinand Dah-Dodè, seul Patrice Talon est capable de relever à la fois les défis de la bonne gouvernance politique, d’opérer le redressement économique avec à la clé une gouvernance sociale participative. Aussi, fait-il remarquer que Patrice Talon est l’incarnation de la préservation de l’unité nationale, du respect du pluralisme culturel et de l’expression de l’identité béninoise. Conscient que les questions du chômage et de l’emploi des jeunes ne sont pas résolus par le pouvoir en place,  le président du cadre de réflexion et d’action des jeunes pour le développement de la 6è circonscription électorale (Crajed-6), Ferdinand Dah-Dodè a fait comprendre que Patrice Talon est à même, grâce à ses expériences entrepreneuriales, trouver des solutions idoines afin de faire face à ce problème. Pour finir, il a lancé un appel au sursaut d’orgueil et patriotique de la part des jeunes avant de leur demander de ne plus se laisser avoir par l’achat de conscience. Quant au représentant de Patrice Talon, Ambroise Quenum, il n’a pas manqué de rappeler les réformes qu’entend entreprendre le candidat, une fois élu.

L’And de Barnabé Dassigli  choisit Talon

L’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) a rejoint les mouvements de soutien à la candidature de Patrice Talon. La déclaration de soutien a été faite ce dimanche 20 décembre au terrain de sport de la mairie d’Abomey-Calavi. Ceci résulte des travaux issus du congrès extraordinaire de rénovation qu’a  organisé le parti. Avant la déclaration de soutien à Patrice Talon, candidat à l’élection présidentielle de février/mars 2016, le secrétaire général de l’And, Noël Gankpé a expliqué les réelles motivations du choix porté sur l’homme d’affaires. Les qualités et expériences du magnat du coton, les réformes qu’il entend entreprendre et la rupture avec le système actuel qu’il prône, sont quelques unes des raisons citées. Il faut noter la présence des honorables députés Cyprien Togni, Justin Agbodjèté et Jacques Yempabou aux côtés de Barnabé Dassigli, président de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) lors de la déclaration de soutien à Talon.

Le MoFud aussi

Réuni à la place des fêtes de Godomey ce dimanche 20 décembre, la Mobilisation des jeunes unis pour le développement (MoFud) a officiellement déclaré son soutien à Patrice Talon. Pour Julien Honfo, président de ce mouvement, Patrice Talon est le seul à même de relever les défis auxquels le Bénin fait face actuellement. Au nombre de ces défis, Julien Honfo en a énuméré quelques-uns. Il s’agit la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance et les reformes politiques et du système partisan