La Nouvelle Tribune

Découpage territorial

Espace membre

Richard Adjaho fait du mythe autour des résultats de la commission: « Au stade actuel, je ne peux rien vous dire, parce que nous n’avons pas encore rendu compte au gouvernement qui nous a commissionnés ». C’est ce qu’a déclaré hier à son domicile à Cotonou, le président de la commission mise en place par le chef de l’Etat pour le nouveau découpage territorial, Richard Adjaho, au cours d’une conférence de presse.

 

C’était sa manière de répondre aux journalistes curieux de savoir le nombre de départements que propose la commission-Adjaho au gouvernement. Malgré toutes les stratégies de la presse pour l’amener à donner un chiffre même provisoire sur le travail abattu, surtout qu’il affirme qu’il rendra compte bientôt au chef de l’Etat, le conférencier est resté dans sa logique. « La conclusion et la rédaction du rapport sont fins prêts », a-t-il fait savoir.

Pour arriver à ce niveau, Richard Adjaho a montré que sa commission a fait un travail méthodique dans un esprit de grande cordialité pendant ces trois derniers mois. Selon ses déclarations, il y a eu cinq étapes suivies pour l’obtention des nouveaux départements. Premièrement, il y a eu un travail documentaire approfondi avec de nombreuses contributions, c’est-à-dire que M. Adjaho et son équipe ont pris le soin d’étudier les documents qui existaient sur le problème. Après cela, il a été question des auditions des experts ayant travaillé sur ce sujet.

Une fois cette étape franchie, ladite commission s’est scindée en trois groupes pour parcourir un peu moins de quarante communes prises comme échantillons. A cet effet, le conférencier a indiqué que 6000 à 8000 personnes dont les responsables administratifs, chefs traditionnels, leaders d’opinion et membres d’Organisations non gouvernementales ont été rencontrés. C’est après que se sont intervenus les débats de fond au sein de la commission pour la recherche du consensus. La dernière partie fut la conclusion et la rédaction du rapport à déposer au président Boni Yayi. « Tout est fin prêt », a rassuré le président de la commission.
{mosgoogle}
Les Béninois doivent encore attendre pour savoir officiellement le nombre de départements proposés par l’équipe de Richard Adjaho. Pour l’heure, les uns et les autres avancent des chiffres à leur guise.

Jules Yaovi Maoussi