La Nouvelle Tribune

Paul Hounkpè précipite le Fitheb 2016 pour des calculs politiciens

Espace membre

Décidemment ! Le Fitheb semble avoir vu le jour pour sombrer face aux intérêts des politiciens ? Après la crise que le Festival international de théâtre du Bénin a connue en 2013 et l’édition de transition en décembre 2014, on espérait l’organisation d’une 13ème édition  du Fitheb bien réfléchie et préparée dans le temps.

Mais hélas ! A peine le nouveau Directeur installé qu’il devra organiser cette édition pour février prochain. Son ministre de tutelle, le ministre de la Culture Paul Hounkpè, ne lui donne que deux mois pour préparer une édition qu’il souhaite « à la fois rénovée, grande et innovatrice ». C’est une édition hâtive qui cache des intérêts autres qu’une réelle renaissance du Fitheb après les fameuses réformes. Le festival devra encore une fois être sacrifié pour des calculs (électoraux), avant tout, dans une mission plus politique que culturelle.

(Il est même demandé que ce Fitheb soit organisé avant le 28 février 2016). Puisque le régime actuel ne rate aucune occasion pour faire ses shows politiques, le Fitheb, événement international, tombe à pic surtout en cette veille d’élection présidentielle.