La Nouvelle Tribune

Alliance Soleil: Débourou conteste le choix de Talon pour 2016

Espace membre

L’alliance Soleil est-elle en crise à l’instar de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) ? On est bien tenté de le croire. En effet, Djibril Débourou, l’ancien député à l’Assemblée nationale et membre fondateur du parti ‘’Union pour la démocratie et la solidarité nationale’’ (UDS) de l’honorable Sacca Lafia qui est membre de l’alliance Soleil n’est pas d’accord avec le choix de Patrice Talon comme le candidat de l’alliance.

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée à l’hôtel Privilège de Parakou ce week-end, le suppléant du Général Robert Gbian à l’Assemblée nationale, 7ème législature et plusieurs militants de l’alliance Soleil se sont dissociés du choix dévoilé le 22 novembre dernier par l’honorable Sacca Lafia. A en croire Djibril Débourou, le choix de Patrice Talon comme le candidat de l’alliance Soleil est « illégal et illégitime ». Car, a expliqué l’ancien parlementaire, il viole la procédure et la pratique au sein de l’alliance en la matière. En effet, aux dires de Djibril Débourou, ce choix a été fait unilatéralement sans aucune consultation de la base par le président Sacca Lafia.

L’ancien député Débourou et certains militants de l’alliance Soleil n’entendent donc pas s’aligner sur le choix de Talon. Mieux, ils pensent organiser une fronde contre le président Sacca Lafia qui, à leurs dires, a mis à mal les valeurs défendues par l’UDS à travers ses manœuvres. Pour Débourou donc, une renaissance du parti est nécessaire. Cette renaissance envisagée, comme on peut s’imaginer, risque de conduire à la scission.