La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : Karimou Chabi Sika défie l’autorité de Boni Yayi

Espace membre

Karimou Chabi Sika, un cacique du pouvoir, ne suivra pas le mot d’ordre qui est de soutenir la candidature de Lionel Zinsou donné aux militants des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) par Boni Yayi.

L’ancien député de la mouvance contraint de céder sa place à d’autres lors des élections législatives du 26 avril dernier n’entend pas subir dans le cadre de la prochaine échéance électorale le diktat du leader des cauris verts. Ce dimanche 6 décembre à Parakou, l’ancien élu de la 8ème circonscription électorale a, au cours d’un meeting, officialisé sa candidature à la prochaine élection présidentielle du 28 février 2016. Karimou Chabi Sika qui est également natif de Tchaourou comme l’actuel président de la république a bravé toutes les barrières pour se positionner sur la ligne de départ. Il faut dire que son meeting de ce dimanche devrait se tenir dans sa commune natale mais le lieu retenu pour la sortie politique a été militarisé contraignant l’ancien parlementaire à transférer son meeting dans la localité voisine. La candidature de Karimou Chabi Sika qui se déclare être le candidat d’un courant de l’alliance au pouvoir depuis 2006, à l’analyse, est une fronde contre la directive donnée par Boni Yayi. Ceci, même si Karimou Chabi Sika entend poursuivre l’œuvre de Boni Yayi, une fois élu. Et cette rébellion se justifie d’autant plus que la désignation de Lionel Zinsou comme candidat unique de l’alliance FCBE ne fait pas l’unanimité.