La Nouvelle Tribune

Bénin : Lionel Zinsou répond à Rosine Soglo

Espace membre

Il a enfin réagi. Lionel Zinsou, le premier ministre béninois, a fini par répondre aux attaques lancées contre lui par la doyenne d’âge de la 7ème législature Rosine Vieyra Soglo. On se rappelle que le 12 novembre dernier lors des débats sur le budget exercice 2016, l’ancienne première dame s’en est prise en des termes frisant le racisme. Elle avait même laissé entendre que l’ancien patron du fonds français PAI partners était un homme de couleur blanche et qu’il ne pourrait prétendre diriger le Bénin.

Dans un entretien qu’il a accordé à la radio BBC lors de son passage dans la capitale Britannique où il s’était rendu pour le Global African Investment Summit, le numéro 2 du gouvernement du président Boni Yayi a enfin évoqué les propos tenus contre lui par l’ancienne première dame. Le premier Lionel Zinsou estime que c’est une attaque politique. « Je pense que c’était un geste politique et que Madame Soglo préférait un autre type d’alliance politique, qu’une alliance qui rapprocherait précisément son parti (Renaissance du Bénin) du parti du président (l’alliance FCBE) », a déclaré Lionel Zinsou. Mais avant, il a tenu a rappelé son « oncle (Emile Derlin Zinsou) a été président du Dahomey ». Le candidat unique des FCBE à la présidentielle du 28 février 2016 a aussi insisté sur le poids et la contribution de la diaspora. « Nous avons 10 millions d’habitants et nous avons trois millions de Béninois, à l’extérieur du territoire, qui soutiennent énormément leurs familles et leurs communautés », a indiqué le premier ministre qui n’a pas manqué de souligner la vive réaction qu’a provoqué les propos de l’honorable Rosine Soglo.