La Nouvelle Tribune

Bénin : Crise au sein de l'AND

Espace membre

Il n’y a plus de doute, l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) est en crise. Après le congrès extraordinaire qui a conduit le week-end dernier à l’exclusion de certains membres fondateurs de l’alliance dont l’ancien préfet de l’Atlantique et du Littoral, Barnabé Dassigli et l’honorable Octave Cossi Houdégbé, ces derniers ont réagi.

A la faveur d’un point de presse ce mercredi à l’Infosec à Cotonou, Barnabé Dassigli, Octave Houdégbé, Noël Gankpé et compagnie ont remis en cause leur exclusion de l’AND. A en croire leur déclaration, cette exclusion est nulle et de nul effet. Aussi, ont-ils relevé à leur tour des actes de trahisons chez le président Valentin Aditi Houdé. Pour cette raison donc, ils ont décidé de son exclusion pure et simple. Par la même occasion, les conférenciers ont procédé à la nomination d’un nouveau bureau. Ce dernier, selon un acte administratif brandi par les conférenciers et signé par le ministre de l’intérieur, est dirigé par Barnabé Dassigli. L’honorable Octave Houdégbé, dans ce nouveau bureau, demeure le président d’honneur de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement.

Ainsi donc, l’AND est désormais dirigée par deux bureaux. L’un, le plus ancien, est dirigé par le 1er questeur de l’Assemblée nationale, l’honorable Valentin Aditi Houdé et l’autre par l’ancien préfet Barnabé Dassigli.