La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : le Mecca choisit Sébastien Ajavon

Espace membre

L’anti chambre du candidat Sébastien Ajavon est plein de monde et l’on se bouscule pour entrer dans son salon. Pour ce weekend, l’homme d’affaires a bénéficié du soutien de l’Alliance nationale pour la démocratie(And) et du Mouvement d’éveil et de conscience du citoyen pour une autre alternative(Mecca) de Léoplod Houankoun.

Ce dernier l’a fait savoir ce samedi à l’Epp d’Agbangnizoun à l’issue d’un Conseil national tenu à Sinwé la veille. La fièvre « Ajavon » prendra de l’ampleur ces jours-ci dans la commune d’Agbangnizou. Et pour, le Mecca, un des maillons importants de la mouvance présidentielle, très assis dans cette

Commune, vient d’apporter son soutien à la candidature de l’homme d’affaires au cours d’un conseil national qui s’est tenu à Sinwé dans la même commune. Par rapport au choix d’un candidat pour l’élection présidentielle de 2016, après avoir constaté le piétinement de la classe politique tout entière à faire le consensus autour d’un candidat et plus particulièrement celle de la majorité confrontée à la cacophonie des ambitions, a décidé en toute responsabilité de porter son choix sur Sébastien Ajavon. «  Le Conseil a apprécié les nombreuses sollicitations des hommes politiques et des personnalités et autres opérateurs économiques qui ont négocié le soutien du parti. Unanimement, il a été retenu que tout soutien à un candidat doit reposer sur des bases claires de collaboration ; le Mecca à l’obligeance d’opter pour le développement et devra cheminer avec un candidat qui s’inscrit parfaitement et sans démagogie dans cette option, un candidat qui est prêt à retourner l’ascenseur aux braves militants du parti. Sur la base de ces critères minima, la première session ordinaire du Conseil National du Mecca s’est achevée tôt au petit matin du 28 novembre 2015 dans une ambiance empreinte d’une ferveur militante par le choix du candidat Germain Sébastien Ajavon pour l’élection présidentielle de février 2016 en raison des fructueuses négociations avec ce dernier », précise un communiqué rendu public par le parti le 28 novembre. D’autres points étaient à l’ordre du jour. Le conseil s’est aussi intéressé à ses problèmes à l’interne. Après une analyse critique du fonctionnement du parti depuis l’organisation de la sortie officielle le 11 octobre 2014 et de la participation aux élections législatives et aux communales, municipales et locales de 2015, a retenu les actions suivantes :Poursuite de la consolidation et de l’implantation des structures de base du parti dans le respect des textes ; Renforcement de la démocratie au sein du parti ; Systématisation de l’information,de l’éducation et de la formation des cadres du parti sur les dispositions disciplinaires des Statuts et du Règlement Intérieur ;Poursuite des tâches d’organisation et d’encadrement des élus du parti pour qu’ils puissent mieux prendre en charge leurs populations par rapport à leurs problèmes quotidiens en vue de marquer de façon pérenne notre territoire politique ; Renforcement de la capacité d’autofinancement du parti », précise toujours le même communiqué. Bien qu’il ne soit pas une grosse cylindrée de la classe politique, le choix du Mecca peut compter pour la présidentielle avec ses cinq (05) Conseillers Communaux à Agbangnizoun (sur les 15) dont quatre (04) Chefs d’Arrondissements ajoutés au Maire sortant et cent douze (112) Conseillers de Villages (sur les 290 actuels) dont vingt-deux Chefs de Villages (sur les 48 actuels), sans oublier la Commune de Sinendé où le parti compte un Conseiller Communal et vingt-trois (23) conseillers de villages.