La Nouvelle Tribune

Nomination des DG au Port de Cotonou : les travailleurs critiquent Boni Yayi

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter

Les travailleurs du port autonome de Cotonou ne sont pas contents. Ils fulminent contre les changements tous azimuts que le premier magistrat du pays opère à la tête de la direction générale du Port autonome, deuxième « poumon » de l’économie nationale après l’agriculture, notamment le coton.

Ce jeudi 26 novembre 2015, lors de la cérémonie de passation de charges entre l’ancienne ministre de la Microfinance, Naomi Azaria nommée samedi dernier directrice générale du Port et Samuel Batcho, le désormais ex-Dg Port, ils n’ont pas manqué de souligner cela. Par la voix de leur représentant, Urbain Kanlinsou, Secrétaire général du syndicat des travailleurs du port autonome de Cotonou, les travailleurs n’ont pas caché leur grande déception et désolation.

« Dix ans de pouvoir de Yayi, dix directeurs généraux à la tête du Port de Cotonou », ont déploré les travailleurs par la voix du Sg Kanlinsou. Pour les travailleurs, cette instabilité à la tête de la direction générale n’est point de nature à favoriser l’essor économique tant ce secteur est fortement concurrentiel.