La Nouvelle Tribune

ANCB : Léhady Soglo, artisan majeur de la victoire de Luc Atrokpo

Espace membre

L’élection de Luc S. Atrokpo au poste de président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) n’aurait pas été une réalité sans l’implication personnelle, active et directe du président de la Renaissance du Bénin et Maire de la ville de Cotonou Léhady Vinagnon Soglo.

En bon manager et fin médiateur, ce dernier a usé de tout son charisme pour rallier les différentes tendances politiques à la cause du maire de Bohicon Luc S. Atrokpo. D’ailleurs, ce charisme et leadership du N°1 de la ville de Cotonou ont été unanimement reconnus et salués par ses pairs présents aux assises. Pour eux, c’est grâce à Léhady Soglo que la paix, la concorde et la stabilité sont revenues au sein de l’Ancb. Joint au téléphone samedi dernier, le maire de Houéyogbé Cyriaque Domingo, après avoir relevé le caractère complexe de cette élection au regard de la multiplicité des ambitions, a tenu à saluer l’intelligence, le sens de responsabilité et l’esprit de conciliation du président de la RB et maire de Cotonou qui, selon lui, est un bon médiateur. «C’est le président Léhady Soglo et moi qui avions œuvré pour ramener la paix et l’équilibre régionale au sein de l’Ancb. Nous étions des médiateurs», a-t-il déclaré.

Le chef du 7ème arrondissement de Cotonou, Sévérin d’Almeida est allé dans le même sens en retraçant le rôle de premier plan joué par le président Léhady SOGLO dans cette élection de Luc Atrokpo à la tête de l’ANCB. Pour lui, le choix porté sur la personne du maire de Bohicon est la volonté du président de la RB, le maire Léhady Soglo. «Non seulement, il a souhaité mais il a sollicité l’ensemble des autres maires du Sud au Nord pour parler le même langage. Nous lui devons donc un grand merci…». Au regard de ces éclairages provenant des acteurs eux-mêmes, on ne peut que saluer le dynamisme politique du président Léhady Soglo