La Nouvelle Tribune

Rencontre entre Boni Yayi et les centrales syndicales hier

Espace membre

Le chef de l’Etat, Dr Thomas Boni Yayi, a échangé hier avec les syndicalistes dont les mouvements paralysent les activités pédagogiques depuis plusieurs semaines. Objectif : trouver une porte de sortie à la crise de l’école.

Le cri de cœur lancé depuis Natitingou par des apprenants fatigués de rester à la maison du fait de la grève qui paralyse l’école n’a pas laissé insensible le chef de l’Etat. Deux jours après la marche des élèves pour réclamer la reprise des cours, le président de la république, Dr Thomas Boni Yayi a rencontré hier, mercredi 18 novembre 2015, les responsables des syndicats de l’Education. La rencontre a eu lieu au Palais de la présidence de la république, et elle a accouché d’un certain nombre de résolutions et d’engagements. Lors de la rencontre entre les syndicalistes et lui, le chef de l’Etat après avoir écouté les différentes parties, à en croire nos sources, a en effet, réaffirmé son engagement à étendre aux enseignants les avantages du décret 2011-505 du 05 août portant revalorisation de 25% du point indiciaire des agents permanents de l’Etat. Le président Boni Yayi, toujours selon nos sources, s’est engagé à signer les statuts des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire général, technique et professionnelles, l’une des principales revendications des grévistes. Mais le chef de l’Etat apposera sa signature après la reprise desdits statuts qui devront désormais intégrer les 25% accordés à tous les agents permanents de l’Etat en 2011. Pour ce qui est des autres avantages réclamés par les enseignants grévistes, elles peuvent être inscrites dans les statuts mais ne seront effectives que sous le prochain gouvernement.

Pour repréciser tous ces engagements nouveaux du gouvernement béninois vis-à-vis des enseignants, le chef de l’Etat a convoqué une session de la commission de négociation gouvernement-centrales syndicales. Cette session qui sera sanctionné par un relevé de conclusion  engagera toutes les parties et aura lieu ce jour, jeudi 19 novembre 2016. Le président Boni Yayi, a également invité les enseignants à reprendre le chemin de l’école lundi prochain.

Il faut signaler que la rencontre d’hier, outre les Secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales, a connu la participation des représentants des parents d’élèves