La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : Soumanou Moudjaïdou dit non à Patrice Talon

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Soumanou Issifou Moudjaïdou (SIM), l’ancien ministre du commerce du régime du président Boni Yayi sera sur la ligne de départ pour la course à la Marina en février prochain.

L’ancien directeur de la Société de développement du coton (Sodeco), lors d’une sortie médiatique en ce début de week-end a clairement démenti les rumeurs qui font état de son désistement en faveur de son ancien patron, le richissime homme d’affaires béninois, Patrice Talon. « Je n’ai jamais, jamais déclaré que je me désiste en faveur de qui que ce soit. Je suis sorti de mon silence pour dénoncer les faits et rétablir la vérité », a en effet déclaré Soumanou Issifou Moudjaïdou.

Lire Candidature de Talon et Ajavon : des ambitions à risques selon Moudjaïdou Soumanou

Evoquant l’origine de la rumeur sur son retrait de la course à la présidentielle du 28 février prochain SIM explique qu’il s’agit d’une déformation de ses propos tenus il y a quelques temps sur une chaîne de télévision privée. Sinon, insiste l’ancien ministre, il n’y a aucun doute sur sa candidature à la succession du président Thomas Boni Yayi dont le deuxième et dernier mandat constitutionnel arrive à expiration en avril 2016, précisément le 6.