La Nouvelle Tribune

Présidentielle de 2016 : Fernand Amoussou poursuit son travail de fourmi

Espace membre

A moins de 4 mois de l’élection présidentielle du 28 février 2016, le candidat Fernand Amoussou est plus actif que jamais. Quelques jours seulement après avoir bouclé une tournée dans les départements de l’Atacora, il a reçu en fin de semaine dernière plusieurs délégations à son siège  et effectué des  sorties à Porto-Novo dans l’Ouémé ;

à Abomey dans le Zou et à Azovè dans le Couffo. Au cours de ces sorties,  il a rencontré des leaders politiques et des populations de plusieurs contrées du Bénin.

La machine « FA 2016 » ou Fernand Amoussou 2016 est définitivement lancée. Populations et leaders politiques ne cessent de s’intéresser au projet de société novateur de l’homme de la paix, de l’unité nationale et de la sécurité. Fernand Amoussou a en effet reçu, vendredi 06 Novembre 2015, des délégations venues de plusieurs contrées du Bénin à son siège à Cotonou.  Les membres de ces délégations sont venus lui témoigner leur admiration et leur adhésion pour son projet de société. D’après eux, les réformes proposées par le candidat de la paix et de l’unité nationale  sont les seules à même de redresser le Bénin. Pour Fernand Amoussou  en effet, la jeunesse est l’avenir du pays mais aussi le présent car, c’est elle qui a la force de travail. Il compte donc offrir aux jeunes des  formations en adéquation avec les réalités du marché de l’emploi. Une jeunesse sans travail, condamnée au chômage et à l’oisiveté, est une menace pour la sécurité nationale.  C’est pourquoi, il a expliqué à ces délégations, son projet de création d’une banque de la jeunesse qui financera avec moins de contraintes et à de bas taux d’intérêts, les projets des jeunes Béninois. Les femmes ne sont pas du reste dans ce que propose Fernand Amoussou. Il compte mettre à leur service, des institutions de financement de crédits, avec plus de possibilités que ce que les programmes actuels offrent. Mais, la question de la lutte contre la corruption et l’impunité occupe une place de choix dans ce projet qu’il a expliqué à ces différentes délégations. Pour ce faire, Fernand Amoussou qui est convaincu que le poisson pourrit par la tête, compte une fois au pouvoir, réviser le statut pénal du Chef de l’Etat. Il s’agit de permettre que les  dirigeants au plus haut niveau qui bénéficient aujourd’hui du bouclier que constitue le mode de saisine compliqué de la Haute Cour de justice, puissent aussi rendre compte.

Un week-end chargé

Invité par plusieurs mouvements politiques et des organisations, Fernand Amoussou a encore eu un week-end très chargé. Outre, les visites qu’il a reçues, vendredi à son siège,  Fernand Amoussou était samedi dernier à Porto-Novo où il a rencontré plusieurs membres de mouvements politiques qui travaillent pour qu’il fasse le maximum de voix dans le département de l’Ouémé. Une rencontre qui a mobilisé du monde devant lequel, Fernand Amoussou a encore égrené son projet de société. Hier dimanche, il était l’invité d’une église à Cotonou où des centaines de fidèles  présents, ne demandaient qu’à voir de visu, l’homme qui incarne mieux que quiconque, l’unité nationale. A cette rencontre aussi, Fernand Amoussou a toujours tenu son discours de paix, d’unité nationale et de sécurité. La place des confessions religieuses dans la préservation de la paix est prépondérante et elles jouent un rôle important dans le maintien et le respect des normes sociétales. C’est pourquoi, le candidat Fernand Amoussou a répondu à leur invitation pour leur porter la bonne nouvelle et recueillir leurs conseils et bénédictions.

Dans la soirée d’hier dimanche 08 novembre 2015, Fernand Amoussou est allé à la rencontre de ses partisans dans la Commune d’Abomey. Une rencontre qui a aussi mobilisé des centaines de personnes autour l’homme. Les partisans de Fernand Amoussou dans cette localité ont organisé ce meeting d’hier dimanche  pour que les plus sceptiques sur la candidature de Fernand Amoussou dans la localité soient convaincus.  L’ancien Chef d’Etat-major des forces armées béninoise a confirmé à tout ce monde sa candidature et a reçu le soutien ferme des centaines de personnes venues à sa rencontre.

De par son activisme et son hyper présence sur le terrain, le turbo Fernand Amoussou est véritablement lancé pour une victoire au soir du 28 février 2016❒ Affaire portage de 17, 5 % du capital de la Sodeco