La Nouvelle Tribune

Hémicycle : Aboubacar Yaya bientôt écouté sur le concours «frauduleux»

Espace membre

Le ministre de la Fonction publique, Aboubacar Yaya, pourrait connaître dans les prochains jours des heures chaudes à l’Assemblée nationale. La représentation nationale n’entend en effet pas passer sous silence le dernier concours de recrutement d’un peu plus de 1600 agents permanents de l’Etat au profit du ministère de l’Economie, des Finances et des programmes de dénationalisation.

Selon des sources concordantes, des députés s’apprêteraient à interpeller le gouvernement du docteur-président Boni Yayi sur ce deuxième concours à polémique. Et ce, par l’interpellation du ministre de la Fonction publique, principal organisateur du concours. Cela, dans la perspective d’avoir des explications sur ce qui s’est réellement passé dans l’organisation de ce concours où, à la proclamation des premiers résultats, plusieurs personnes ont été déclarées admises dans plusieurs corps bien que le concours se soit déroulé le même jour.

Il faut signaler qu’il y a beaucoup de plaintes quant à la transparence de ce nouveau concours de recrutement au profit du ministère de l’Economie à l’image de celui organisé en 2012 qui a fini par être annulé par les autorités gouvernementales. Aux dernières nouvelles, l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC) se serait d’ailleurs saisi du dossier.

Lire Concours frauduleux : les contrevérités de Kora Zaki mises à nu par la Fésyntra-Finances