La Nouvelle Tribune

Incendie à Dantokpa: Yayi donne 20 millions à huit cents sinistrés

Espace membre

Les sinistrés de l’incendie qui a ravagé une partie du marché Dantokpa très tôt ce samedi, ont été reçus dans la matinée d’hier par le président de la République Boni Yayi. Selon les témoignages de Saliou Fagbémi, un sinistré, ils étaient huit cent à être reçus.

Le président leur a réitéré sa compassion. Il leur a aussi fait part des mesures déjà prises pour la reconstruction des hangars. Selon Fagbémi, ils ont été bien accueillis et ont été rassurés sur le fait qu'aucun deux ne sera délocalisé une fois les lieux réhabilités. Il explique que le chef de l’Etat a donné un délai de deux mois pour la reconstruction en présence du directeur de la Société de gestion des marchés (Sogéma) qui lui, réclamait trois mois.

«Il nous a donné 20 millions pour faire la fête aujourd’hui», informe-t-il avant de dévoiler comment le partition a été faite. «Chacun a pris 25 mille, nous sommes au nombre de huit cent». Il relève que ce n’est pas l’argent qui l'intéresse mais la prompte réaction de Yayi. D’ailleurs il pense que la situation actuelle lui tient beaucoup à cœur puisqu'il a déjà effectué deux descentes sur les lieux. Boni Yayi est allé hier constater le début des travaux de nettoyage.

Le Génie militaire s’active pour la reconstruction

Après ce drame, le gouvernement béninois a décidé de s’activer pour venir en aide aux sinistrés. Ainsi, il a décide de la reconduction des hangars. Selon les informations reçues sur le terrain, le chef de l’Etat Yayi a demandé au Génie militaire de prendre les dispositions pour que la zone concernée soit reconstruite au plus dans deux mois. «L’autorité a dit deux mois et on doit s’y conformer. Même s’il faut veiller ici, on le fera pour tenir dans le délai», a confié un gradé du Génie militaire retrouvé sur les lieux. Et cette unité de l’armée béninoise est déjà à pied d’œuvre. L’ordre est donné à ceux dont les boutiques n'ont pas totalement consumé et ceux dont les boutiques se retrouvent dans la zone à reconstruire, pour qu’ils récupèrent ce qui peut l’être. Ainsi, certains ont procédé au démantèlement de leurs hangars afin d’utiliser les matériaux à d’autres fins.

Conseil des ministres : voici les mesures prises suite à l'incendie de Dantokpa

Le Génie militaire sera aussi mis à contribution avec les maitres d’ouvrages délégués afin de conduire la reconstruction de cette zone. Le conseil des ministres du 31 octobre 2015 a décidé que le Ministre en charge de la Décentralisation devra coordonner avec la Sogéma, le préfet, le Chef d’Etat-major général et le conseillers municipaux ses actions afin de lui proposer un plan de reconstruction, d’organisation et de modernisation du marché Dantokpa et en priorité la zone sinistrée. Le directeur général de la Sogéma est instruit pour écouter les sinistrés, les identifier et inventorier toutes les places non occupées en vue du relogement provisoire des usagers sinistrés. Aussi il sera mis en place par le gouvernement une structure pour aider les usagers du marché Dantokpa à assurer leurs biens auprès des assureurs de leur choix.  Le directeur général de la police doit proposer en collaboration avec les forces de sécurité publique, un plan sécuritaire qui tienne compte de la sécurité incendie