La Nouvelle Tribune

Pendant le discours du Chef de l'Etat

Espace membre

Ataou SoufianoKarim da Silva et Ataou Sofiano absents: Les présidents d'institutions à savoir la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, la Haute cour de justice, le Conseil économique et social, la Haac, le vice-grand chancelier, les chefs de mission diplomatique et consulaire, les membres du gouvernement, les chefs des confessions religieuses, les sages et notables de Porto-novo étaient tous présents hier...


(...)à l'Assemblée nationale lors du message du chef de l'Etat sur l'état de la nation. Mais quelques absences ont été remarquées au cours de cette cérémonie.Il s'agit de personnalités non moins importantes telles que le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Bénin (Ccib) Ataou Sofiano ainsi que l'actuel Grand chancelier de l'ordre national du Bénin et président des sages et notables de la ville de Porto-novo Urbain karim da Silva. On ne comprend pas pourquoi ces personnalités ont brillé par leur absence à cette grande rencontre qui pourtant se tient constitutionnellement une fois l'an. En ce qui concerne la représentation de la Grande chancelerie, c'est le vice-Grand chancelier Romain Vilon Guézo qui est venu en lieu et place du Grand chancelier absent. Certaines sources affirment que ce serait parce que ce dernier n'aurait pas encore officiellement pris service. A défaut de se présenter sur les lieux en tant que Grand chancelier, il pouvait toutefois se présenter en tant que président des sages de Porto-novo. Pour le président de la Ccib, on ignore jusque-là les raisons de son absence mais son entourage affirme qu'il serait empêché et qu'il s'est fait représenter. Il faut dire que l'absence de ces deux personnalités a été remarquée hier au parlement.

Ismail Kèko

{mosgoogle}