La Nouvelle Tribune

Calendrier électoral: Marie-Elise Gbèdo interpelle la cour

Espace membre

Marie-Elise Gbèdo, l’ancienne Garde des sceaux, ministre de la justice du Bénin, n’est pas d’accord avec le calendrier électoral récemment rendu public par la Commission électorale nationale autonome (Céna).

Ce calendrier qui fixe le démarrage de la campagne électorale au 12 février 2016 et le dépôt des candidatures pour la présidentielle à la période allant du 9 au 12 janvier 2016, selon l’ancienne ministre de la justice du président Boni Yayi, viole le code électoral. Notamment en son article 44 qui stipule que les candidatures doivent être déposées 45 jours avant le démarrage de la campagne. Donc dans la période du 28 et le 30 décembre 2015 dans le cas d’espèce où le premier tour est fixé au 28 février.

De ce fait, par une requête en date du 7 octobre dernier, Me Marie-Elise Gbèdo a saisi la Cour constitutionnelle aux fins que les sages de la haute juridictions enjoignent à l’institution chargée de l’organisation des élections au Bénin de fixer la date de dépôt de la déclaration de candidature au 30 décembre 2015 jour de dépôt.