La Nouvelle Tribune

Au Togo, les leçons de démocratie du président Adrien Houngbédji

Espace membre

Invité par son homologue du parlement togolais, Le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji accompagné d’une forte délégation de parlementaires et cadres du Parlement béninois, a délivré un message poignant à l’occasion de l’ouverture officielle de la 2è session ordinaire de l’année 2015 du Parlement du Togo.

Le président Adrien Houngbédji a délivré un message axé principalement sur la bonne pratique démocratique dans les pays de la sous-région. En effet, dans son adresse à ses collègues parlementaires du Togo, le président de l’Assemblée nationale du Bénin a partagé avec eux quelques réflexions sur des questions d’intérêt commun qui ponctuent la vie de leurs différentes institutions. Mais il a d’entrée remercié le président de l’Assemblée nationale du Togo, Dama Dramani, qui a honoré de sa présence le Parlement béninois à l’occasion de la cérémonie solennelle d’investiture du bureau de l’Assemblée nationale du Bénin, le 15 juin 2015 dernier. « Mon prédécesseur, le professeur Mathurin Coffi Nago, en me passant le témoin à la tête de l’Assemblée nationale du Bénin, a mis un accent particulier sur l’exemplarité de la coopération entre l’Assemblée nationale du Bénin et celle du Togo » a confié Me Adrien Houngbédji. Ce dernier entend poursuivre voire étendre le champ de cette coopération entre ces deux parlements. Me Adrien Houngbédji est revenu dans son message sur l’organisation des élections à bonne date et dans la transparence, ce qui augure selon lui des signes distinctifs de la démocratie. Des leçons de bonne démocratie ont été données par le président Houngbédji à l’auditoire. « Notre devoir, c'est de rechercher ensemble, les causes du phénomène de reflux pour en conjurer à l'avance les effets. Notre devoir, c'est de rechercher ensemble parmi les causes du reflux, celles qui sont dues à notre pratique…la bonne pratique démocratique s’acquiert et se cultive » a laissé entendre Me Adrien Houngbédji.  

Aussi, le président de l’Assemblée nationale du Bénin a ajouté « Et si l'avenir de la démocratie chez nous, dépend, pour une grande part, des comportements positifs et participatifs des citoyens, il dépend aussi pour une grande part, de cette catégorie de citoyen, d'un type particulier, que sont les députés, représentants du peuple et de ses aspirations ». Une manière pour le président Adrien Houngbédji de mettre en garde aussi ceux qui aspirent à la gouvernance.