La Nouvelle Tribune

Boucle ferroviaire et dissolution de l’Ige : le gouvernement à la barre jeudi prochain

Espace membre

Le jeudi dernier, les députés n’ont pas pu examiner en plénière les deux dossiers d’interpellation du gouvernement. Le premier est relatif à une question d’actualité sur la dissolution de l’Inspection générale de l’Etat (Ige) et l’autre est relative à la boucle ferroviaire au Bénin.

Malheureusement, le gouvernement représenté par le ministre de l’urbanisme et son collègue en charge des relations avec les institutions, n’a pas pu apporter des éléments de réponses à ces deux préoccupations d’actualité posées par le député Eric Houndété. En réponse à cette interpellation et se fondant sur les dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le ministre Noël Fonton de l’urbanisme a sollicité l’indulgence de la représentation nationale pour qu’elle permette au  gouvernement de revenir sur ces deux questions d’actualité sous forme de communication.

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji n’ayant pas trouvé d’inconvénient à cette réponse du ministre de l’urbanisme, a annoncé que le bureau de l’institution parlementaire va statuer sur cette requête du gouvernement afin qu’elle soit formalisée au plus tôt pour que le gouvernement revienne le jeudi prochain pour plancher sous forme de communication sur ces deux dossiers