La Nouvelle Tribune

Lokossa, Athiémé et Comè en ordre de bataille pour Talon

Espace membre

Le week-end écoulé a été le théâtre d’une vague de manifestations de soutien à la candidature de Patrice Talon. Les populations de Lokossa, Athiémé comme celles de Comè réunies en de différents mouvements et creusets ont porté leur choix sur le richissime homme d’affaires dans la perspective de l’élection présidentielle de février 2016.

La mobilisation autour de la candidature du magnat du coton, Patrice Talon à l’élection présidentielle de février 2016 ne faiblit pas. La ville de l’espérance, la cité des bois blancs et  la ville de Comè ont servi de cadre ce samedi 3 octobre, à de géantes manifestations de soutien à la candidature de l’homme. A Lokossa ce samedi 3 octobre sur l’esplanade de la maison du peuple, c’est le Front de soutien à Patrice Talon (Fspt 2016) qui a été mobilisé pour la cause. Après avoir dressé le bilan calamiteux du régime actuel, Iquel  Anani, le président dudit front a expliqué les raisons de son choix. Pour le front, le rêve d’un Bénin mieux gouverné et économiquement prospère sont les principaux motifs. Et c’est justement dans l’espoir de réaliser ces rêves légitimes que le front a décidé de porter son choix sur l’homme d’affaires. Patrice Talon est  pour le Fspt , le seul qui peut redonner cet espoir au peuple béninois. Mieux, le front partage les points de vue de Patrice Talon évoqués lors de son entretien diffusé sur les chaînes de télévision canal3 Bénin et Golf TV. Il s’agit notamment de la suppression de l’implication et l’influence du Président de la république dans la composition et le fonctionnement de la Cour constitutionnelle, de la Cour suprême, de la Haac ainsi que du Conseil supérieur de la magistrature. Loin de susciter sa candidature, le Front de soutien à Patrice Talon (Fspt) a exigé que l’homme d’affaires prenne ses responsabilités et assume son destin de président. «Patrice Talon, président en 2016, plus qu’un rêve, c’est une thérapie. Une nécessité pour un Bénin plus rayonnant», a conclu Iquel Anani.

Talon: le choix de la Cité des bois blancs

Athiémé n’est pas resté en marge  des autres communes en ce qui concerne l’apport de soutien à la candidature de Patrice Talon. C’est ainsi que ce même jour, sur le terrain de l’Epp Adanlopè, le Creuset des amis et sympathisants de Patrice Talon (Cas-pt) assisté du parti des démocrates libéraux pour le développement ont manifesté leur soutien à  la candidature de l’homme. Un message  fort et plein de sens a été adressé à l’endroit du candidat. «Il faut que Talon cesse de faire des rois. Cette fois-ci, il doit être roi. Il a les capacités de gérer à bon escient le pays pour le bonheur des Béninois» a déclaré M. Landry Assogba, président du comité d’organisation. Comme à Lokossa, le représentant de Patrice Talon, a promis  de rendre compte fidèlement à qui de droit. « Talon n’est pas sourd. Il entend et écoute votre appel » a déclaré Urbain Amegbédji avant d’appeler les populations à la paix, la solidarité et l’amour du prochain.

A Comè, les populations ont répondu présentes  à l’appel de l’Alliance Gbénandou Radou. Femmes, jeunes, sages, notables et têtes couronnées de la ville  ont massivement fait le déplacement sur le lieu de ralliement, l’Epp Comè- centre. Le mot d’ordre est suivi par toute la population. La candidature de Patrice suscite un engagement particulier au sein de cette population. «Nous sommes tous mobilisés derrière Talon», a souligné Eric Guidi.