La Nouvelle Tribune

Bénin : la résidence du maire de Tchaourou saccagée

Espace membre

La commune de Tchaourou, l’une des plus grandes communes du Bénin, était en ébullition ce jeudi 1er octobre 2015. Dans cette commune du département du Borgou dans la partie septentrionale du pays, les populations se sont en effet affrontées ce jeudi.

A l’origine de ces affrontements, des problèmes de considération politique. L’élection du maire Sounou Bouko Bio à la tête du conseil communal au lendemain des élections communales et locales du 28 juin dernier ne fait pas l’unanimité au sein de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) acquise à la cause du chef de l’Etat béninois. Elle- l’élection du maire- est contestée par une frange de la population qui estime qu’elle ne s’est pas déroulée dans les règles de l’art. A en croire les informations recueillies auprès de sources concordantes, ce serait cette frange de contestataires qui s’est rendue à la résidence du maire ce jeudi à l’aube. Armés d’objets de tout genre, les contestataires ont sacagé la résidence. Ce qui a provoqué la révolte des partisans du maire Sounou Bouko Bio. Résultat : Les deux groupes- l’un acquis à la cause du maire et l’autre contre l’autorité communale- se sont affrontés dans la commune. Cet affrontement qui a fait de nombreux blessés graves s’est déporté sur la voie inter-Etat Cotonou- Parakou qui a été barricadée à différents endroits. Selon des sources proches de la police nationale béninoise, un agent de police venu en intervention sur les lieux de la violence postélectorale a eu un bras fracturé. Mais aux dernières nouvelles, le calme est revenu dans la commune de Tchaourou suite à l’intervention des hommes en uniforme qui quadrillent la localité.