La Nouvelle Tribune

Emmanuel Golou célèbre l’excellence en milieu scolaire

Espace membre

La salle Baobab 1 de Novotel Hôtel a servi de cadre hier mardi 29 septembre 2015, à la cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves de chaque département et aux trois premières filles du Bénin au Baccalauréat 2015.

Organisée par l’Ong Conscience verte pour le développement (Cvd), elle est placée sous le haut parrainage du président Emmanuel Golou. Cette noble initiative a été une occasion saisie pour le président du PSD et d’autres intervenants d’appeler à la culture de l’excellence dans tous les systèmes de formation.

Célébrer l’excellence et emmener les jeunes à comprendre que le travail paie. C’est l’objectif principal de cette remise de prix aux meilleurs élèves de chaque département du Bénin. Pour le président de l’Ong Cvd, Job Montcho, reconnaître et féliciter les efforts fournis par les lauréats du jour, c’est les encourager à mieux faire à l’avenir. Il estime que cela permet également de susciter des vocations à l’excellence au niveau des autres jeunes. En cela, il salue la promptitude avec laquelle le président Emmanuel Golou a accepté d’apporter son soutien à l’organisation de cet événement qui ne manquera pas d’avoir des effets positifs sur les résultats scolaires de l’année à venir. « Vous avez montré à nouveau votre engagement à être aux côtés des jeunes et à soutenir leur évolution », a souligné Job Montcho à l’endroit du président du Psd.

Reconnaissance et satisfaction, c’est les sentiments qui se dégagent également de l’intervention du représentant de la Fédération des associations des parents d’élèves et étudiants du Bénin. Tout en remerciant l’Ong Cdv pour avoir pris l’initiative de primer les meilleurs de leurs enfants et d’avoir fait les démarches nécessaires afin qu’elle devienne une réalité, il a adressé de chaleureux remerciements au parrain qui a contribué à sa concrétisation. « Nous vous remercions pour vos multiples actions dans le pays », a-t-il déclaré avant de saluer en lui un citoyen sincère et honnête avec un sens aigu du développement. Si la Sœur directrice du Collège catholique Don Zefirino Agostini et le représentant des syndicats de l’enseignement secondaire, Anselme Amoussou, saluent aussi l’initiative et souhaitent qu’elle se pérennise, le représentant du ministre d’Etat, chargé de l’enseignement secondaire, Daton Mèdénou, n’en dira pas moins. Il ne manquera pas d’exhorter les apprenants à faire mieux à l’avenir et surtout à bien s’orienter une fois à l’université. En réponse, la porte-parole des lauréats, Thania Hounkpèvi a dit sa gratitude à l’Ong Cdv et au parrain. Selon elle, cette récompense est une source de motivation pour eux ; un appel à toute la jeunesse béninoise à cultiver l’excellence et à être source de développement. Elle promet, au nom de ses pairs lauréats et en son propre nom, qu’ils seront les ambassadeurs d’un Bénin gagnant partout où ils passeront.

Golou et la jeunesse

Ayant fait de la promotion de la jeunesse et de sa formation des préoccupations majeures, le président Emmanuel Golou a également dit toute son admiration pour les excellents résultats obtenus par les lauréats du jour. « L’initiative m’a intéressé parce qu’il s’agit de reconnaître le travail fait par de jeunes gens et de les féliciter », a indiqué le président du PSD. Pour lui, le développement du Bénin ne peut pas se faire sans une forte implication des jeunes, sans que les jeunes ne soient considérés comme des acteurs importants et donc à ne pas négliger. « La jeunesse est l’un des leviers à actionner si on veut voir notre économie prendre son essor », a déclaré l’homme d’Etat, candidat à la présidentielle de 2016, qui entend faire des jeunes l’une des priorités de son gouvernement. Mais de quel type de jeunes gens s’agit-il ? La réponse du président Golou est sans équivoque : Des jeunes gens bien formés, quel que soit le secteur, et capables d’honorer les attentes placées eux. C’est pourquoi, le président du Comité Afrique de l’Internationale Socialiste reste convaincu qu’il faut aujourd’hui repenser l’ensemble du système éducatif béninois afin qu’elle puisse avec ses animateurs permettre aux enfants du Bénin d’acquérir les outils nécessaires pour faire d’eux des hommes équilibrés et des citoyens qui prennent totalement part à la construction de la nation. Il insistera sur la nécessité d’œuvrer à ce que tous les enfants béninois qui finissent le CM2 soient entièrement bilingues. «Ils en ont besoin pour leur propre avenir, mais cela permettra surtout au Bénin d’exploiter le potentiel que représente le marché nigérian», a-t-il expliqué. Et d’ajouter, « Je veux un système éducatif au service de l’unité nationale et au service de l’orientation de notre pays ». Il finit en prenant à nouveau l’engagement de se tenir résolument aux côtés des jeunes pour un Bénin qui renoue avec l’excellence.

Liste des meilleurs élèves primés

Nimatoulaye SOUMANA

Sylvanus T S Aboua AHOUANGNIHIN

Merveille Marius M ZOKPODO

Ferrody bi-N’Kokou CHETAN

Nicaise Maxim K OGUIDI

Samuel HADJI

Aziz OUALOUFFEYE

Adorelle N’DANGA

Brice NATO

Thania C Sehoué HOUNKPEVI

Eugène Kpèmahouton TOVIHOUDJI

Noé GBEWEDO