La Nouvelle Tribune

Sortie médiatique de Sacca Lafia

Espace membre

Pascal Todjinou réplique: «Les premiers responsables de la Cena ont falsifié les procès verbaux des élections communales». Pour répondre à cette allégation faite par le ministre des Mines et de l’énergie, Sacca Lafia, sur l’émission « Questions d’actualités », le 7 décembre dernier, 15 minutes ont été accordées à Pascal Todjinou hier sur Golfe Tv.
A entendre ces propos, le président de la Cena s’est senti  déçu par ce ministre, l’homme qu’il a souvent considéré comme le plus sage des animateurs du régime Yayi.  Pascal Todjinou suppose que cet acte posé par Sacca Lafia vise à honorer le président Boni Yayi, et à nuire à la Cena. A l’en croire, ce comportement de ce membre du gouvernement actuel prouve que certaines personnalités politiques de ce pays ont le souci de déstabiliser la commission électorale nationale autonome 2008 et ses responsables. Tout en exposant les données relatives aux outils octroyés à cette institution pour les élections communales de 2008, Pascal Todjinou a démontré qu’aucun acte illégal de ce genre ne pouvait survenir.
{mosgoogle}
Aussi, a-t-il souligné que le groupe constitué par les membres de cette commission est hétéroclite. Par conséquent, le faux ne peut être au rendez-vous. Toujours selon les dires du président de la Cena, des décisions unilatérales se prennent au sein du gouvernement du changement sans consultation du chef de l’Etat. C’est la remarque faite par ce dernier face aux accusations de Sacca Lafia. Il faut comprendre ainsi que pour Pascal Todjinou, les propos tenus par Sacca Lafia, le 7 décembre sur les antennes de golfe, n’engagent que lui et lui seul, et n’impliquent en rien le président Yayi Boni.

Nicoleta Akpiti