La Nouvelle Tribune

Bénin : l’élection du 2è questeur fait courir les députés

Espace membre

Depuis la démission du député Rb, Georges Bada, le poste de deuxième questeur de l’Assemblée nationale est toujours vacant et il urge  de procéder à son remplacement. C’est à cette élection que les députés de la 7è législature vont s’atteler dans les tous prochains jours, et plus précisément le vendredi prochain, puisque ce point figure en première position dans l’ordre du jour de la cinquième session extraordinaire au parlement.

Cette élection est imminente et les tractations se mènent déjà à l’Assemblée nationale pour pourvoir à ce poste. La preuve, est que le président de l’Assemblée nationale l’a rappelé à ses collègues hier en plénière « Nous devons commencer par un vote. Il n’y aura pas le quorum, vous le savez » a fait constater le président Adrien Houngbédji avant de renvoyer la séance à vendredi prochain.

On apprend que le groupe parlementaire « Nation et Développement » présidé par Rosine Vieyra Soglo se bat bec et ongle pour conserver ce poste qui lui était revenu lors des tractations pour le contrôle du perchoir de l’Assemblée nationale. Un candidat sera présenté par ce groupe parlementaire qui, selon nos derniers recoupements, a le soutien des forces politiques de la majorité parlementaire.

Toutefois, on apprend également que des jeux de coulisse se mènent pour que la renaissance du Bénin bénéficie du soutien des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Toutefois le candidat qui se dégage des Fcbe n’entend pas non plus baisser les bras au profit de la Renaissance du Bénin. Le candidat de la RB bénéficiera t-il du soutien de ses collègues de la majorité parlementaire ou les députés de la minorité feront t-ils bloc derrière leur candidat à ce poste ?