La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : Koupaki ratisse large au sein de la jeunesse

Espace membre

Week-end aux couleurs de la Nouvelle Conscience de Pascal Irénée Koupaki dans plusieurs localités du Bénin. A Cotonou et à d’Abomey- Calavi, plus de 4.000 jeunes et femmes ont fait des démonstrations  de mobilisation politique. Après avoir adhéré à son idéologie, ils en appellent à sa candidature. 

Un soutien non moins négligeable pour Pascal Koupaki en vue de l’élection présidentielle de février 2016. La jeunesse s’affiche désormais aux côtés de Pik. « …..Mackandjou Pascal Irénée Koupaki a le meilleur profil pour prendre les rênes du Bénin dès le 6 avril 2016…..Pour cela, nous l’invitons à poser sa candidature pour la présidentielle de 2016 » C’est en ces mots que Achille Aihou, au nom des Forces Nouvelle Conscience pour le Bénin de l’Unité et du Travail (Fnc-but) et de la demi-douzaine de mouvements de jeunes et de femmes qui se sont retrouvés en assise politique le samedi 19 septembre 2015 dernier au Palais des Sports du Stade de l’Amitié de Cotonou, a lancé cette invite à l’endroit de l’ancien premier ministre.  En effet, après avoir fait une analyse minutieuse de la situation socio-politique en cette veille de fin de régime et après avoir étudié les profils des prétendants au fauteuil présidentiel, ces jeunes et femmes des mouvements et associations tels que Mouvement des Jeunes pour un Bénin debout, Association des femmes béton du Bénin, Fnc-But  etc regroupés  au Palais des Sports, ont estimé que le meilleur choix à faire pour le développement du Bénin et le mieux-être de chacun et de tous est celui de la nouvelle conscience. C’est en réalité les raisons qui les ont motivées à jeter leur dévolu sur le chantre de la Nouvelle Conscience. Et pour ces milliers de jeunes, il ne fait plus l’ombre d’aucun doute que Koupaki va gagner la course au fauteuil présidentiel.  Koupaki selon eux, n’a plus de choix à s’engager dans la course.

Plus de mille jeunes issus de douze mouvements de jeunes de l’intérieur du  Bénin et de la diaspora (Niger), c’est désormais cette grande coalition regroupée en forces vives qui se veulent ambassadeurs de la nouvelle conscience que prône le candidat Pascal Irénée Koupaki. Pour ces jeunes venus des quatre coins du Bénin et aussi de l’étranger qui sont très convaincus du concept de la nouvelle conscience, dont les graines ont été ensemencées à Akassato, Pascal Irénée Koupaki est la seule alternative crédible capable de succéder à Boni Yayi en 2016. Pour le mouvement forces vives de la nouvelle conscience,  Pik  dispose de plusieurs atouts qui le mettent en pôle position par rapport à tous les autres potentiels présidentiels. C’est aussi le seul candidat qui a écrit un ouvrage à travers lequel il a pris des engagements avec le peuple. Mille (1.000) ambassadeurs de la Nouvelle Conscience quadrillent Akassato et environs. Enfin, il faut remarquer que Constantin Amoussou a été élu comme président de la coalition des forces vives de la jeunesse- nouvelle conscience.