La Nouvelle Tribune

Mariama Babamoussa : «L’alliance Fcbe est au bord de l’éclatement»

Espace membre

On s’en doutait. L’alliance force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est en passe de connaître le même sort que l’union pour le Bénin du futur (Ubf). Première force politique béninoise depuis 2007, la déflagration de la maison cauris est annoncée pour bientôt.

Ce n’est plus un secret qu’il y a des malaises au sein de la famille cauris. Les frustrations nées à la veille des dernières élections législatives et locales restent toujours présentes dans la mémoire des laissés-pour-compte et risquent à n’en point douter, de porter un coup fatal à la coalition. C’est en tout cas, ce qu’a fait comprendre l’ancienne directrice générale des impôts, Mariama Babamoussa hier, dimanche 20 septembre sur l’émission «zone franche» de canal3.

Laissée sur le carreau lors de dernières élections, l’actuel conseiller technique au ministère de l’économie et des finances a décidé de prendre son destin en main. Et c’est justement ce qui justifie la création de  son propre parti politique, le Cndn-Dêmadou dans l’objectif de conquérir le pouvoir d’état et de l’exercer. «Au sein de la famille Fcbe, on ne nous a pas reconnu notre place. On a été laissé pour compte. Une partie du groupe a été mis à l’écart», a-t-elle laissé entendre pour clarifier les raisons de son départ le l’alliance Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).

Des propos qui confirment ce qui se murmure dans certains milieux, il y a quelques mois. Les élections passées ont certainement causé une plaie béante au sein de la famille cauris. Les départs annoncés ci et là puis les calculs politiciens dans la perspective de l’élection présidentielle de février 2016, fragilisent et mettent en mal l’unité de la première force politique depuis 2007. Comme quoi, la rupture est aux portes de l’alliance cauris