La Nouvelle Tribune

Bénin : l’option de Freddy Houngbédji qui traduit la tension à la CENA

Espace membre

A la commission électorale nationale autonome (Céna), la crise née de la destitution de Freddy Houngbédji, l’ex-coordonnateur au budget de l’institution chargée de l’organisation des élections au Bénin, fait désormais partie du passé. Et ce, avec la décision qui somme le fils du président de l’Assemblée nationale de passer service à son successeur Basile Fassinou au poste d’argentier de la Céna.

Mais bien que la crise ait connu un dénouement, la tension reste vive à la Commission électorale. En effet, Freddy Houngbédji, le coordonnateur au budget de la Céna déchu, n’a pas cru devoir passer service au commissaire Basile Fassinou en main propre. Il a préféré faire l’option de l'huissier.

Cette option, les analystes de la vie politique béninoise en conviennent, va pourrir l’atmosphère déjà viciée. En effet, cette forme de passation de service est la preuve que la tension est toujours vive au sein des membres de l’institution qui, pourtant s’apprêtent à organiser une élection très importante : la présidentielle de février et mars 2016.