La Nouvelle Tribune

Le Mas 2016 suscite la candidature de Sébastien Ajavon

Espace membre

Après Adjohoun Cotonou aussi réclame la candidature de Sébastien Ajavon. Hier, dans la salle des fêtes sise aux encablures de l’église St Jean, le Mouvement Action Solution 2016 a décidé elle aussi de susciter la candidature de Sébastien Ajavon à l’élection présidentielle de 2016.

Femmes, jeunes et quelques personnes du 3è âge ont pris d’assaut la salle de fête de St Jean hier pour susciter la candidature de Sébastien Ajavon. Au pupitre, Odjo Olayodé, le porte- parole du Mas 2016 a d’abord peint un tableau inquiétant du pays. Et pourtant, dit-il, le Bénin mérite mieux. C’est pourquoi en 2016, le mouvement pense qu’il faut faire un choix réfléchi et s’organiser pour sortir le pays du mal être endémique dans lequel végètent plusieurs générations. C’est pourquoi le Mas 2016 aide ses militants à trouver le portrait de celui qui pourra remplacer valablement Boni Yayi. « Nous voulons d’un homme de parole, un chef qui respecte la parole d’honneur, un homme qui a de la vision et un projet pour ce pays, un homme neuf, respectueux du peuple et de ses biens, décidé à mettre le pays sur orbite dans la période 2016-2021, un homme altruiste qui a pitié du peuple… ». Fort de ce profil et ayant fait un examen approfondi de la situation nationale, le Mas 2016 lance « n appel strident et solennelle pour appeler au chevet du Bénin malade un de ses dignes fils. Nous voulons nommer Président Ajavon Sébastien Germain », lance le porte- parole du mouvement. Dès l’annonce de son nom, une grande ovation s’empare de la salle. Il invite enfin Sébastien Ajavon à ne pas rester sourd à cet appel

l’Usp-Alléluia aussi !

A Sèmè-Podji, c’est Jonas Gbènamèto et son parti l’Union pour la solidarité et le progrès (Usp Allelouya) qui annonce les couleurs. Réunis hier à leur siège à Podji, le bureau politique du parti avec à sa tête Jonas Gbènamèto a décidé de soutenir Sébastien Ajavon. Selon eux, ce choix politique est dû à l’incapacité et aux errements des acteurs politiques. Après avoir examiné une à une les candidatures déclarées et éventuelles, les responsables du bureau exécutif national dudit parti ont décidé de soutenir l’opérateur économique, Sébastien Ajavon, parce que le Bénin ne saurait être pris en otage par les querelles inter-personnelles et hypothéquer son avenir en prenant activement part à un piège sans fin. « La classe politique a montré les limites de son aptitude à privilégier l’intérêt collectif au détriment des ergots personnels. La population béninoise a soif d’un sauveur et est en quête d’une alternative crédible…. », a déclaré le président de l’Usp-Alléluia, l’Honorable député, Jonas Gbènamèto