La Nouvelle Tribune

Affaire Pays-Bas : le rétropédalage du député Okounlola et des Fcbe

Espace membre

Ça sent de la manipulation de l’opinion publique. Invité de l’émission «zone franche» ce dimanche 23 août, le député André Okounlola vient de confirmer que les raisons du rejet  de la demande de levée de l’immunité parlementaire de son collègue Barthélémy Kassa par la mouvance parlementaire sont ailleurs.

Les députés de la mouvance parlementaire ont montré à visage découvert, leur rôle flou dans le rejet de la demande de la levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Kassa. C’est ce que l’on retient de la sortie du député André Okounlola sur «zone franche» ce dimanche 23 août sur Canal 3.  Le député Fcbe de la 10è circonscription électorale, André Okounlola, a montré à la face du peuple béninois comment lui et ses collègues de la mouvance se sont joués de l’opinion publique. En effet, le jeudi 20 août dernier après le rejet de la levée de l’immunité de Barthelemy Kassa, le député avait avancé comme raison principale de son vote, que son collègue mis en cause appartient à son groupe politique(Fcbe). Et que c’est ce groupe qu’il défend en votant contre la demande de levée de l’immunité. Son collègue Jean-Michel Abimbola, n’a  pas non plus dit le contraire. Il a clairement exprimé que le vote du rejet de la levée de l’immunité de Kassa est un vote purement politique.

Manœuvres politiciennes

Contrairement à la raison évoquée à l’Assemblée nationale, le député, lors de l’émission a exprimé un autre motif. Désormais, la raison de son vote est le fait que le Gouvernement n’a pas respecté la procédure exigée pour une telle demande. Selon ses propos, c’est à un juge d’instruction que revient la responsabilité de qualifier les infractions dont on accuse le député mis en cause. Ce faisant, il essaie de corriger l’image de son alliance politique (Fcbe et autres) qui, après le rejet de la demande de levée de l’immunité de Kassa avait choqué le peuple béninois par un raisonnement qui continue de faire des vagues dans l’opinion