La Nouvelle Tribune

Abomey-Calavi : Georges Bada élu maire sous haute sécurité policière

Espace membre

Enfin! Le conseil communal de la comme d’Abomey-Calavi est installé. Au cours d’une cérémonie hautement placée sous surveillance policière, au tribunal de première instance ce mercredi 19 août, la Cour Suprême a procédé à l’élection du maire et ses adjoints. Le nouveau maire élu, du nom de Georges Bada est de la Renaissance du Bénin(Rb).

Longtemps reportée, l’installation du conseil communal de la commune d’Abomey-Calavi est désormais chose faite. Sous la houlette de la Cour Suprême, le conseil communal a été mise en place ce mercredi 19 août au tribunal de première instance de la commune. Cette cérémonie est présidée par Mme Sodji Edo Rita Félicité, magistrat à la Cour Suprême. Après l’installation du conseil communal, les tractions se sont poursuivies dans chaque camp en vue de remporter la victoire finale. Annoncée âpre, la bataille de Calavi a tenu toutes ses promesses. L’enjeu est de taille, et les forces en présence (And, Un, Fcbe, Prd et Rb-Rp) devront cohabiter. Puisque d’après les résultats officiels des élections communales du 28 juin dernier, aucun parti ou alliance de partis ne disposent de la majorité absolue pour diriger seul la commune.  Ainsi, après de longues heures de concertation, les conseillers élus ont désigné le nouvel homme fort de la commune. Georges Bda, député à l’Assemblée nationale (7è législature), comme c’est de lui il s’agit, est porté par les Forces cauris pour un bénin émergent(Fcbe) et quelques conseillers de l’alliance And. Il est élu par une voix de 24 pour et 13 contre. Son challenger du jour est le maire sortant, Patrice Houssou-Guedè. Le nouveau maire  est assisté par Adimi Victoir (premier adjoint) et Honfo Julien(deuxième adjoint). Il faut noter que cette cérémonie s’est passée à hui clos et hors de tout de tous projecteurs. Après sa brillante élection, le député maire de Calavi, Georges Bada, a exprimé toute sa gratitude envers les différentes forces politiques qui ont porté leur choix sur sa personne. «Je suis le maire de tout le peuple d’Abomey-Calavi et nous travaillerons pour le développement la notre commune», a-t-il déclaré. Cependant, le nouveau maire a appelé à l’union sacré de tous les fils et filles de sa commune.

Grande mobilisation policière

La cérémonie ce mercredi 19 août, est essentiellement caractérisée par le déploiement d’un important cortège militaire et policier en vue d’assurer la sécurité de l’installation du conseil communal. Ainsi, les alentours du tribunal de première instance de la commune ont été pris d’assaut par les corps habillés. A l’entrée comme à l’intérieur du tribunal, c’est une fouille systématique qui s’impose. L’accès à la salle d’audience où se déroulait la cérémonie  est strictement filtré. Seuls les conseillers élus et membres de la délégation de la Cour Suprême, ont le feu vert. Les medias présents sur les lieux, sont mis à l’écart de la cérémonie officielle pour raison de sécurité. Le long fil d’attente dans le couloir la salle d’audience est encadré par les milliaires et policiers. Dans tous les atterres du tribunal, se trouvait un contingent  bien armé, qui veillait au grain. En un seul mot, un dispositif militaire bien rodé et préparé à cet effet.

Une foule mobilisée et impatiente

La cérémonie d’installation du conseil communal d’Abomey-Calavi a suscité un engouement populaire des grands jours. La rue du tribunal de première instance a été ce mercredi, pris d’assaut par les populations de cette localité et même d’autres venues d’ailleurs. Visages crispés pour d’aucuns et un sentiment d’assurance affiché pour d’autres, l’installation du conseil communal a été vécu dans l’impatience. La fine pluie qui s’est abattue sur Calavi ce mercredi n’a pas empêché les populations de vivre la cérémonie en temps et en heures. La mobilisation a été grande. A l’annonce des résultats,  le camp de la Renaissance du bénin(Rb), a déclenché les festivités. Chants, fanfares,….. se font attendre. Des slogans du parti des Houézèhouè étaient scandés. Une ambiance de joie et de fête ont animé les populations. Pour d’autres, c’est la consternation totale. Le nouveau maire élu est accueilli comme un digne prince du royaume. Dans une voiture décapotable, Georges Bada a fait le tour le tour de la ville avant d’atterrir à la mairie.  Accompagné de ses militants, Geoges Bada a donné un spectacle nul autre pareil. La fête s’est passée dans une atmosphère bon enfant

Composition du conseil communal

Maire : Georges Bda

Premier adjoint : Adimi Victor

Deuxième ajoint : Honfo Julien

CA Calavi : Hounsou Bernard

CA Togba: Gbégnon Pierre

CA Glodjigbé: Ouinsou Thomas

CA Hevié: Nathanael Sokpoekpé

CA Ouèdo: Agon Gilbert

CA Ahassato: Apollinaire Hounguè

CA Godomey: Germain Cadja-Dodo

CA Zinvié: Ayissi Christophe

CA Kpanrou: Etienne Kpossou