La Nouvelle Tribune

Bénin : les premiers mots d’Olivier Bocco à Cotonou

Espace membre

Olivier Bocco est de retour à Cotonou, environ trois ans après son départ clandestin de la capitale économique béninois pour un exil français. Après environ trois heures passées dans les locaux du commissariat spécial de l’aéroport où il a été conduit pour un interrogatoire, lequel interrogatoire serait dû au fait que le bras droit du richissime homme d’affaires, Patrice Talon, ait voyagé seulement avec une carte d’identité nationale, Olivier Bocco s’est exprimé.

Dans les premiers mots qu’il a prononcés devant l’immense foule d’amis et de curieux venus l’accueillir, le proche de Talon a remercié les Béninoises et les Béninois et a exprimé sa joie d’être de retour dans son pays. « Je remercie tout le peuple béninois pour son soutien. Je suis heureux de me retrouver sur la terre de mes aïeux. Que Dieu bénisse le Bénin. », a laconiquement dit Olivier Bocco avant de rentrer chez lui.

Il faut rappeler que Bocco avait quitté le Bénin en Octobre 2012. Il était accusé d’être avec Patrice Talon, les commanditaires de la rocambolesque affaire de tentative d’empoisonnement du président Boni Yayi et de tentative de coup d’Etat qui ont tenu pendant environ deux ans, les Béninois en haleine.