La Nouvelle Tribune

Affaire Ppea2 : Martin Assogba appelle Houngbédji à jouer sa partition

Espace membre

Dans une lettre ouverte adressé au président de l’Assemblée nationale,  Martin ASSOGBA, président de l’ONG ALCRER, a invité Me Adrien Houngbédji à user des prérogatives de son institution à travers l’interpellation du pouvoir exécutif, pour contribuer à faire la lumière sur l’affaire de prévarication des fonds hollandais relatif au Ppea2, notamment la levée de l’immunité parlementaire d’un de ses collègues mis en cause et présumé coupable, aux fins de lui permettre de défendre son honorabilité devant les juridictions compétentes.

 Réf :  Cotonou, le 29 juillet 2015

Le Président

A  

Son Excellence Monsieur le Président

de l’Assemblée Nationale, 7ème Législature

Cotonou

Objet : Lettre ouverte a/s Affaire PPEA II

 

Excellence Monsieur le Président,

Faisant suite au gigantesque scandale relatif à la mise en œuvre de la seconde phase du Programme Pluriannuel d’appui au secteur Eau et Assainissement (PPEA II) financé par le Royaume des Pays-Bas, qui secoue notre pays depuis quelques semaines, nous venons par la présente vous faire part de la profonde attente des citoyens et des organisations de la Société Civile engagées dans la promotion de la bonne gouvernance des affaires publiques dans notre pays, de la prompte et ferme réaction de l’Assemblée Nationale que vous avez l’insigne honneur de diriger.

En effet, l’ONG ALCRER qui s’investit dans la promotion de la bonne gouvernance à travers une lutte sans répit contre la corruption et la délinquance financière, est profondément indignée par ce scandale d’une ampleur effarante qui vient allonger au détriment des intérêts du peuple béninois la liste des actes de crimes économiques qui se succèdent à une vitesse sans précédent depuis quelques années.

Aussi, exhorte-t-elle le parlement qui « …exerce le pouvoir législatif et contrôle l'action du Gouvernement » selon l’article 79 de la Constitution du 11 décembre, à user de ses prérogatives à travers l’interpellation du pouvoir exécutif pour contribuer à faire toute la lumière sur cette ténébreuse affaire qui met en péril la vie de milliers de nos compatriotes privés d’eau potable ainsi que la coopération salutaire et bénéfique pour notre pays avec les Pays-Bas, à travers notamment la levée de l’immunité parlementaire d’un de vos collègues mis en cause et présumé coupable dans ce dossier aux fins de lui permettre de défendre son honorabilité devant les juridictions compétentes.

Nous mettons également à profit la présente tribune pour vous adresser nos vives félicitations et nos encouragements pour la qualité remarquable et fortement appréciée au sein de l’opinion publique béninoise de votre gestion du parlement depuis votre brillante élection marquée, entre autres, par un changement dans le mode de travail et le respect strict des textes au sein de notre représentation nationale.

En tout état de cause, le peuple a les yeux rivés vers l’Assemblée nationale et ses représentants qui l’animent, au sujet de ce dossier éminemment important.

En comptant sur la proximité dont vous avez toujours fait preuve avec les préoccupations de vos concitoyens et des organisations de la Société Civile pour faire du Bénin un havre de bonne gouvernance dans sa marche vers le progrès, nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, nos sentiments de profonde déférence

Le Président,