La Nouvelle Tribune

2800 Km de bitume : Ayadji contredit Yayi et dénonce un mensonge d’Etat

Espace membre

Erreurs et contre-vérités dans le discours du chef de l’Etat à la Nation dans le cadre de la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance du Bénin selon Jacques Ayadji, le 1er Secrétaire général adjoint du Syndicat national des  travailleurs de l’administration des transports et des travaux publics (Syntra-Ttp) qui relève que le régime en place a réalisé moins de routes (seulement 140Km au plus en 10 ans) que le chiffre mirifique  de 2800 Km de bitume présenté par Boni Yayi.

Boni Yayi, le président de  la république  aurait fait économie aux Béninois dans son discours à la Nation dans le cadre de la célébration du 55ème anniversaire de l’accession à l’indépendance du pays. Revenant sur ce discours dans un poste sur Facebook,  Jacques Ayadji, le 1er Secrétaire général adjoint du Syndicat national des  travailleurs de l’administration des transports et des travaux publics (Syntra-Ttp), a relevé  du « faux » dans ce qu’a dit le chef de l’Etat concernant les « exploits » de son gouvernement en matière de construction de route. «......Enfin, pour ce qui est des infrastructures routières, en dix ans plus de 2800 km de route bitumée ont été bâties contre environ 2800 en 45 ans c’est-à-dire de 1960 à 2006. L’essentiel des nouvelles routes a surtout consisté à interconnecter notre pays à la sous-région notamment le Nigéria.........» a déclaré le chef de l’Etat.  A cela réagit le syndicaliste, « si on s’en tient à ce discours, on peut affirmer bêtement que notre pays dispose aujourd’hui d’au moins 5600 kilomètres de routes bitumées, ce qui est faux et archifaux ».

La vérité selon Ayadji

Selon cet agent du ministère des transports et des travaux publics, ministère  en charge de la réalisation des infrastructures routières au Bénin,  « A la date d’aujourd’hui, le linéaire total de routes bitumées dont dispose notre pays est d’environ 2403 km (exactement 2402,79 km) dont environ 1877 km en 2006 avant l’accession de monsieur Boni YAYI au pouvoir ». Un chiffre très loin de celui mirifique du président de la République. Il y a lieu de se demander ce que Boni Yayi a réellement fait en termes de construction de route au Bénin. Jacques Ayadji répond : « Lorsque vous faites la différence, vous trouvez 526 km entre 2006 et 2015. De ces 526 km, il faut soustraire 386 km qui étaient déjà en cours à des étapes différentes avant le 6 avril 2006 ». Le syndicaliste rappelle que ce n’est pas la première fois que le régime en place manipule malhonnêtement les chiffres pour dénigrer les régimes qui l’ont précédé en termes de réalisation d’infrastructures routières. « Rappelez-vous le débat public qu’il y avait eu en 2011 lorsque le ministre Nicaise Fagnon avait publiquement affirmé que le régime du changement avait réalisé en 5 ans (2006 à 2011), 400 km de routes bitumées, ce qui faisait selon lui le tiers de ce que tous les autres régimes réunis avaient réalisé de 1960 à 2006 ( soit en 45 ans). Cette déclaration m’avait à l’époque révolté et m’avait amené à organiser une conférence de presse pour démontrer que 386 des 400 km étaient déjà en cours avec financements bouclés avant l’avènement du régime du changement » se souvient-il. Cela étant, il  persiste et signe que le chef de l’Etat n’a pas dit vrai. « Somme toute, le réseau bitumé de notre pays est long aujourd’hui de 2403 kilomètres dont seulement 140 km sont à mettre à l’actif du régime actuel pour ses 10 ans d’exercice du pouvoir ». Ce démenti apporté à Boni Yayi, Jacques Ayadji se demande  pourquoi « le Chef de l’Etat ne peut-il pas présenter son bilan sans toujours chercher à tourner en dérision ses prédécesseurs? ». Le mal dans cette façon de faire a-t-il ajouté est que « A force de fonctionner comme ça  il y il court toujours le risque d’être pris en flagrant délit de contre-vérités dans ces discours officiels comme c’est le cas ce 1er août 2015 ».