La Nouvelle Tribune

Célestine Zanou : «La gouvernance sous Yayi est basée sur le mensonge et l’incohérence»

Espace membre

La présidente du mouvement Dynamique du changement pour un Bénin debout (Dcbd), Célestine Zanou était l’invité de l’émission «Carte sur table» de la radio Océan fm ce dimanche 2 août.

Au cours de l’émission, elle est revenue sur la mauvaise gouvernance au sommet de l’Etat, objet de sa conférence-débat deux jours plus tôt. Reconnue pour ses positions tranchées, elle a dénoncé quelques attitudes du président Boni Yayi qui selon elle,  frisent de l’irresponsabilité.

Regarder l’avenir avec espérance  et conviction. C’est la vision que la présidente du mouvement Dynamique du changement pour un Benin debout (Dcbd), Célestine Zanou a voulu partager avec le peuple Béninois, 55 ans après son accession à la souveraineté internationale. Ainsi, au cours de l’émission, elle a rappelé les étapes de l’exercice du pouvoir depuis l’indépendance à nos jours. Célestine Zanou a fait comprendre que les nombreux scandales qui secouent le gouvernement actuel sont de nature à mettre le peuple dans le désarroi. Mais, faisant du débat d’idée son credo, la présidente du mouvement Dynamique du changement pour un Benin debout (Dcbd), a recommandé à ses compatriotes d’allumer une chandelle que de continuer à maudire l’obscurité et surtout à s’armer de foi pour un lendemain meilleur. Et pour en finir avec la corruption qui ne cesse de gangrener l’Etat béninois, elle en appelle à rompre avec les sentiers battus. Actualité oblige, Célestine Zanou, s’est notamment prononcé sur le discours du chef de l’Etat à la veille de la fête de l’indépendance. Elle y a relevé quelques incongruités. Exprimant sa position dans un langage clair comme d’habitude, Célestine Zanou a qualifié la gouvernance du Bénin sous  Boni Yayi de manipulation et d’incohérence.

Gouvernance fallacieuse

Réputée pour la pertinence de ses analyses et de la richesse de ses idées, la présidente du mouvement Dynamique du changement pour un Bénin debout (Dcbd), Célestine Zanou, a montré au cours de l’émission  comment le chef de l’Etat s’autoproclame meilleur président de l’histoire du Bénin. En effet, le président Boni Yayi, lors de son discours a mentionné qu’en terme de réalisation de route, le Bénin a connu sous son régime plus 2800 km de voies construites, ce qui équivaut à 45 ans de réalisation en la matière pour les autres régimes qui l’ont précédé. Choquée par cette attitude du chef de l’Etat, Célestine Zanou, n’a pas manqué de qualifier cet acte d’irresponsable. «C’est une insulte à ceux qui lui ont procédé», s’est-elle indignée. Elle a aussi dénoncé les effets d’annonce, le système partisan, qui sont, entre autres, les caractéristiques du gouvernement Yayi.