La Nouvelle Tribune

Léhady Soglo: « J’ai combattu le bon combat »

Espace membre

C’est désormais un secret de polichinelle. Léhady Vinagnon Soglo est le maire de la ville de Cotonou. Adjoint de son père maire de la capitale économique depuis 2003, LVS comme il se fait appeler a été élu maire ce jeudi après s’être allié aux conseillers Forces cauris pour un Bénin (FCBE), alliance au pouvoir avec qui, il avait rompu les amarres à la veille des législatives du 26 avril dernier.

Cette alliance est jugée par nombre d’analystes politiques comme « contre nature ». Certains parlent même de trahison de la part des ‘’Soglo’’, car ils auraient été approchés par l’alliance électorale Union fait la Nation (UN) et le Parti du renouveau démocratique (PRD). Mais de son côté, le tout nouveau maire de la capitale économique, LVS ne voit pas sa liaison comme une trahison. Dans un post sur sa page facebook dans la soirée de ce jeudi même à travers lequel il se montre reconnaissant envers les Cotonois, le président de la Renaissance du Bénin estime être allé dans la bonne direction et a posé l’acte juste. « J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement  », a-t-il dit, se référant à un verset biblique.