La Nouvelle Tribune

Abomey-Calavi : des conseillers portés disparus, la bataille de la mairie reportée

Espace membre

Il faudra attendre un peu encore avant de connaître l’identité de celui succèdera à Patrice Hounsou-Guèdè à la tête de la commune d’Abomey-Calavi. Très attendue ce jeudi 30 juillet 2015, la bataille pour le contrôle de la mairie de la commune d’Abomey-Calavi n’a finalement pu se tenir.

La cérémonie d’installation a en effet été reportée à demain vendredi, 31 juillet. La cérémonie a été reportée pour diverses raisons. Au nombre de ces dernières raisons, on note une qui pourrait bien friser un fait insolite sous d’autres cieux mais pas au Bénin. En effet, alors que les élus étaient attendus à la mairie de la commune, certains n’ont simplement pas été retrouvés. Ces élus seraient des conseillers de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), à en croire certaines sources.

Selon ces mêmes sources, ces conseillers auraient été enlevés, on ne sait par qui. Outre cette raison, des raisons de sécurité ont évoquées par certains conseillers qui disent ne pas être sûrs de rentrer tranquillement chez eux à la fin de la cérémonie. Il y a également la question du contentieux électoral qui a été soulevée. Le tout s'est fait dans un tohu bohu qui ne dit pas son nom. Les représentants de la préfecture du département de l’Atlantique et du Littoral n'ont eu d'autres choix que de surseoir à la cérémonie d’installation du conseil communal. Selon nos sources, l’installation du conseil communal va finalement avoir lieu demain, vendredi 31 juillet 2015.

Il faut rappeler que trois conseillers lorgnent le fauteuil de maire de la commune. Il s’agit du député Georges Bada de l’alliance Renaissance du Bénin- Réveil patriotique (RB-Rp), Victor Adimi de l’alliance FCBE et le maire sortant Patrice Hounsou-Guèdè qui est désormais un conseiller de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND).