La Nouvelle Tribune

Dangbo : Mathias kouwanou, un fidèle soutien de Yayi élu Maire

Espace membre

Les Fcbe rayonnent désormais sur la commune de Dangbo. Après une élection tirée par les cheveux c’est l’Opérateur économique Mathias Kouwanou alias « Akoma » qui est élu maire. Cette élection apparaît comme une prime à la fidélité pour un homme de conviction qui n’a jamais marchandé son soutien au président Boni Yayi et à ses idéaux depuis 2006.

Ouf ! « Akoma est de retour ». C’est la phrase qui est sur toutes les lèvres depuis hier dans le microcosme politique de la commune de Dangbo. Et pour cause, le nouveau maire de cette commune est un homme politique qui a blanchi sous le harnais. Soutien de première heure du Chef de l’Etat dans la vallée, il a connu une légère éclipse avant de revenir en force. Mathias Kouwanou, alias Akoma a été porté hier à la tête de la commune de Dangbo par une coalition assez surprenante composée des conseillers Prd et Fcbe. Ils l’ont désigné à l’issue des tractations politiques entre sa formation des Fcbe, le parti au pouvoir et le Prd, parti du président de l’Assemblée nationale.  Les négociations entre les deux formations ont été menées sous les auspices du député Prd, Paul Gbénou et l’ancien ministre de  l’intérieur Simplice Codjo également élu conseiller communal. Avec 04 Conseillers pour  les Fcbe et 5 pour le Prd, l’alliance  formée par les deux formations avait la majorité des 17  conseillers de la commune. Plus que 09, le nouveau maire Mathias Akowanou a été élu avec  11 voix contre 04 pour son challenger. Aux  postes de 1er et 2ème adjoints au Maire se trouvent respectivement, Emmanuel Voglozin et Agossou Bodé Julien, tous deux du  Prd. En dehors des conseillers Prd et Fcbe, il y a 5 conseillers And et 03 conseillers UN. Allié fidèle du président Boni Yayi, Mathias Akowanou apparaît comme un homme de conviction et expérimenté qui peut mener à bien les affaires de la commune de Dangbo.

Les Chef d’arrondissements

On connaît  aussi les noms des Chefs d’arrondissements (Ca) de la commune de Dangbo. A l’arrondissement éponyme de Dangbo, le Ca a nom Honoré Boco.  Firmin Hounkanrin dirigera l’arrondissement de Hozin. Celui de Gbéko a à sa tête Nicolas Houssou. L’ex-ministre de l’intérieur Simplice Codjo est désormais le Ca de Kessounou et Hyppolite Bokpè tient l’arrondissement de Zounguè.